750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 21:25

Après un premier test tout simple sur les chocolats de noël et bien je me suis relancée dans l’aventure chocolat.

Pour cette recette j’ai utilisé les chocolat barry  un plaisir ces petites pépites de chocolat noir à 76% de cacao avec un gout incomparable. Ces pépites sont savaments dosées et laissent un goût incomparable en bouche puissant et fruité. Ce chocolat est tellement bon que je suis obligée de le cacher si je ne veux pas que choupinette le mange en cachette, le pire elle espionne mes moindres gestes pour dénicher ma cachette (cela vous donne une idée de l’excellence de ce chocolat) en plus son prix est très abordable pour un chocolat d’une telle qualité. Ce chocolat est tout à fait approprié pour la fabrication de chocolat maison de bonne facture, vous obtiendrais avec un chocolat d’une qualité digne d’un professionnel. Je vous invite à les découvrir la marque sur le site délicesdeschefs.fr.

Cette fois ci j’ai voulu fourrer mes chocolats de orange curd,( de salidou ou de lemon curd)  et  de ganache au chocolat, de telle sorte que quand l’on croque dans le chocolat la crème imbibe et coule sur une ganache, un véritable plaisir. Je vais vous avouer que mes filles étaient à l’aguet au moment où je démoulai les chocolats, s’ils étaient cassés elles savaient qu’elles allaient pouvoir les déguster. Par malchance pour elles, vu la qualité du chocolat il n’y a pas eu trop de casse, du coup je leur ai autorisé d’en chiper un au passage.

chocolat ganache 


Pour 15  chocolats fourrés

120g de pistoles de chocolat.

De l’orange curd

ganache chocolat

200g de chocolat

100ml de crème fraiche

1 poigné d’amande en poudre

 

Dans un premier temps préparer la ganache chocolat faire chauffer les 100 ml de crème fraiche puis hors du feu incorporer les pastilles de chocolat. Bien remuer pour les faire fondre, quand le chocolat est bien fondu, ajouter une poignée d’amande en poudre.

Préparer l’orange curd comme dans la recette précédente.

Faire chauffer l’eau du bain marie, quand l’eau bouille éteindre le feu . Mettre 60g de chocolats dans une passoire spéciale bain marie ou dans un saladier qui convient au bain marie et faire fondre le chocolat jusqu’à atteindre une température de 50°c retirer aussitôt du feu ajouter 60g de pistole et faire refroidir le chocolat à 27°c en remuant bien, puis remettre le chocolat à fondre au bain marie (je vous conseille de mettre l’eau du bain marie à 35°c maxi pour que le chocolat ne remonte pas trop vite en chaleur) remonter la température du chocolat à 32°c et voilà il est prêt à être moulé.

Avec un pinceau badigeonner généreusement  les empreintes des moules à chocolat, laisser figer puis refaire une couche de chocolat. Mettre dans le fond du chocolat le curd puis recouvrir de la ganache chocolat (comme ma ganache est épaisse, j’ai pu la façonner à la forme du moule) enfin avec le pinceau badigeonner de chocolat fondu en veillant à bien refermer les bords. Laisser bien refroidir avant de démouler.

Et voilà un véritable délice maison qui régalera nos papilles pour le diner de noël.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 12:52

J’avais besoin de peau d’orange pour faire mes orangettes confites, mais que faire de la pulpe d’orange. La manger goulûment, pourquoi pas mais se bâfrer d’orange en un après midi parce que l’on veut faire des orangettes, je trouve cela très dur. Du coup, j’ai eu l’envie de faire du curd d’orange à la cannelle pour garnir mes chocolats. Et oui l’orange et la cannelle sont bien associé à noël et à ses fêtes alors pourquoi pas les unir pour une petites gourmandise. Le curd va garnir mes chocolats, mes macarons, mes tartines de pain grillée et ma petite cuillère de grande gourmande.


orange-curd.jpg 

Pour un orange curd

Le jus de deux oranges

2 œufs

20g de beurre

50g de cassonade

Une cuillère à café rase de maïzena

2 pincées de cannelle

Bien pressée les oranges pour en retirer tout le jus.

Battre les deux œufs avec la cassonade la cannelle et la maïzena  dans un saladier qui pourra servir pour la cuisson au bain marie. Ajouter le jus d’orange et bien battre le tout. Mettre de l’eau à bouillir dans une casserole, quand l’eau bouille mettre les mélanges œufs orange à cuire sur le  bain marie en remuant bien  laisser épaissir le mélange, la cuisson est bonne quand le mélange nappe la cuillère et s'éppaissi.

Et voilà une recette toute simple très gourmande et qui personnalisera grandement vos chocolats.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 15:45

Faire ces chocolats de noël est une tâche que j’ai toujours eu du mal à faire. L’année dernière j’ai tenté l’expérience, et cela a été un fiasco, du coup je me suis rabattu sur des truffes très gourmandes. IL faut bien avouer que je n’avais pas les moules adéquates. Mais en chinant quelques magasins, je suis tombée sur des moules à chocolat en silicone et j’ai trouvé d’autres moules un peu plus design chez « Edouard le roi du pouvoir d’achat »moins cher que sur le net. Du coup, j’ai eu l’envie de me relancer dans l’aventure chocolat. Un conseil, ils y a surement des chocolateries près de chez vous, allez faire un tour dans leur magasin d’usine, ils doivent vendre des pépites de chocolat qui sont adaptées pour cette recette. A saint Etienne je sais que vous pouvez allez chez Weiss, ou les chocolats des princes. A Roanne allez faire un tour « aux délices des chefs », sur Lyon vous avez G.detou qui vend des pistoles de chocolat, (voilà les quelques adresses que je connais).

Bon faire le chocolat en soit n’est pas très compliqué, il faut faire un bain marie et respecter la température. Pour mesurer la température, si vous avez le géant suédois du kit en bois près de chez vous allez y faire un tour vous y trouverez un thermomètre super efficace pour 7€ et une passoire à bain marie pour 3€ ce qui évite bien des soucis. Aujourd’hui vous avez un peu de pub, mais pas sponsorisé c’est juste les bons tuyaux que je vous donne.


chocolat-de-noel-1.jpg

Bon pour une vingtaine de chocolats

 

150g de chocolat au lait  en pistole

100g de lemond curd

 

Dans le bain marie faire fondre dans un premier temps 50g de chocolat au lait. Quand il atteint la température entre 40°et 45°c le sortir du bain marie et ajouter 50g de pistole de chocolat.

Bien remuer et faire redescendre le chocolat à la température de 25-26°c, pour cette opération je suggère de poser la passoire à bain marie sur un pack de glace.

Remettre la passoire sur le bain marie eau à 35]c (ce qui évite que le chocolat remonte trop vite en température), et remonter à une température de 29-30°c .

Sortir aussitôt la passoire et mettre dans un bain marie d'eau fraiche pour redescendre un peu en  température. Avec un pinceau badigeonner les empreintes de vos moules à chocolat. Attention de bien badigeonner car cela correspond à la première couche qui sera visible soit dure et brillante et qui ne blanchira pas.

Quand toutes les empreintes sont badigeonnées mettre au froid sec et attendre que le chocolat durcisse.

Mettre la passoire de chocolat sur le bain marie pour le rendre à nouveau fluide, à ce moment là de la fabrication du chocolat, je ne surveille plus trop la température car c’est la couche interne, si elle ne brille pas ce n’est pas grave. Avec le pinceau passer une seconde couche de chocolat cela épaissi les parois. Mettre à refroidir environ 30 minutes.

J’ai décidé de fourré mes chocolats au lemond curd, j’ai donc garni l’intérieur de curd bien froid.

Dans le bain marie à nouveau sur le feu faire fondre 25g de chocolat et comme dans la première étape respecter les températures ; refroidir le chocolat en ajoutant 25g de pépites de réchauffer.

Déposer une goutte de chocolat sur le curd et l’étaler aussitôt sans appuyer sur la garniture afin de refermer le chocolat. Laisser bien refroidir avant de démouler les chocolats.

Faire ces chocolats peut paraitre un peu compliqué, mais je vous assure qu’il faut vous lancez car vous pourrez faire les chocolats avec tout les goûts que vous aimez. Vos papillotes de noël seront personnalisées à votre goût. Et oui pour le fun, j’ai acheté un paquet de papillote à prix modique et je garde les enveloppes pour y mettre mes petits chocolats le jour de noël ; ce sera une surprise en ouvrant.

Voilà une première recette de chocolat, d’autres viendront un peu plus tard, mais maintenant il faut que je m’attelle à une tâche tout aussi délicate que les chocolats, la décoration du sapin de noël qui n’est pas une petite tâche puisque le sapin est très grand.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 16:51

On a toute envie de proposer à nos chère tètes blondes des goûters bons à la santé et délicieux. Et bien j'ai réalisé une confiture au chocolat un vrai délice (même que si je m'écoutais je la mangerais à la petite cuillère) et mes filles en raffolent.
Vous vous souvenez, vendredi je vous ai appris comment faire le
lait concentré sucré, vous pensez bien qu'avec la quantité de lait concentré que j'ai fait j'allais faire des choses avec, j'ai donc prélevé 250 ml pour faire des desserts, une autre pour de la confiture de lait que je vais offrir et 385g pour ma confiture de chocolat.
Vous avez peut-être goûté le pastador, quand vous étiez petite et bien cette recette me fait penser un peu à cette fameuse pâte à tartinée qui ne restait pas longtemps dans les placards de ma maman.



pour un pot de confiture de chocolat.
385g de lait concentré sucré (maison ou industriel)
22g de cacao amer (type van houten)
une pincée de fleur de sel.


Dans une grande casserole (pour diminuer le temps de cuisson) porter à ébullition le lait concentré sucré ajouter le cacao amer et la fleur de sel et remuer bien de manière à éviter les grumeaux. Mettre le feu en position douce et laisser épaissir le lait concentré. Faire le test de l'assiette congelé pour vérifier la texture de votre confiture. Trop cuite elle sera trop collante et difficile à étaler sur la tartine pas assez cuite elle sera trop liquide.
Et voilà pour la tuerie du week end qui sera meilleur pour la santé que ces pâtes à tartiné bourrée d'huile hydrogénée
.

Concours de cuisine Plurielles, proposez vos recettes
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 12:15

Et voilà j'ai sacrément salivé devant mon écran face à de superbes photos de gâteau au chocolat au lait concentré sucre , j'ai d'ailleurs salivé plus d'une fois devant les recettes du blog d'aurélie. Comme excuse je me disais, quand je ferais mon lait concentré maison et bien je ferais ce dessert, en me disant que l'occasion ne viendrait pas très vite car on consommait tout notre lait de ferme. Mais cette semaine, c'est loupé, mes filles ont déjeuné toutes seules et n'ont pas consommé le lait, du coup hier en ouvrant le frigidaire je me suis retrouvée avec 3 litres de lait à devoir consommer en deux jours. Vous l'avez compris, l'occasion du lait concentré sucré maison était arrivée, tant pis pour mes pantalons (de toute manière je les ai choisi avec de l'élastane, ces temps ci la gourmandise a trop pris le dessus!!) et bonjour gourmandise.
Le lait concentré c'est simple mais il faut du temps. Un conseil pour diminuer le temps de cuisson, choisir un grand contenant pour augmenter le volume d'évaporation (en plus la profondeur de liquide étant moindre la concentration sera plus rapide). C'est long, mais vous n'avez pas besoin d'être à côté de votre lait tout le temps, il suffit de tourner de temps en temps.
Bon passons à la recette.



Pour 1 litre5 environ de lait concentre
2 litre de lait entier
1 kg de sucre


Dans une bassine en cuivre à confiture (une grande casserole convient très bien) mettre le sucre et le lait. Bien mélanger pour que le sucre fonde dans le lait.
Allumer le feu (gaz maximum) et porter le lait à ébullition remuer et si vous avez un thermomètre atteindre la température de 106°c. Quand  la température est etteinte (ou après une minutes de petit bouillon) baisser le feu au niveau 2 (faible) et laisser mijoter lentement en venant retourner de temps en temps. L'eau du lait va s'évaporer, et le lait va prendre une consistance "sirupeuse", je laisse à petit feu environ 1 heure mais il faut dire que j'utilise une grosse quantité de lait si vous utilisez moins de lait avec un contenant de grande capacité le temps de préparation sera fortement diminué.
Au bout d'une heure (pour moi) vérifier la consistance de votre lait, si vous le trouvez encore trop liquide remonter le feu et laisser le bouilloner une minute.
Attention prendre en considération que le lait sucré en se refroidissant va se compacter, devenir moin liquide et prendra la texture voulue. Le conseil que je peux vous donner, c'est d'utiliser le test de l'assiette congelée et de regarder ce que donne une goutte de lait concentré sucré au contact de l'assiette( elle doit prendre la texture désirée
.
En continuant la cuisson de votre lait vous obtenez de
délicieuses confiture de lait maison.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 16:40

Cette année une nouvelle lubie m'a prise, faire les confitures maison. Franchement je ne regrette pas d'avoir eu cette idée. Pour l'occasion j'ai acheté une bassine en cuivre pour me faciliter la cuisson, car il faut dire que j'avais auparavant essayer de faire de la confiture dans une simple casserole et ce n'était pas évident car pas assez large. Franchement pour tout vous dire, j'aime tellement les confitures maisons que je retourne régulièrement avec joie chez le producteur salivant à l'avance en pensant aux confitures que je vais pouvoir faire.
Pour cette confiture j'avais deux kilo de prunes que j'avais oubliées et que personne ne voulait manger, et quelques poires qui avait mûri et qui ne pouvaient attendre trop longtemps. Et voilà une bonne opportunité pour faire une confiture, sentir la confiserie dans la maison et s'en mettre un peu de partout.
Bon passons à la recette.




pour 8 pots de confiture

2kg de prunes rouges foncés et grosses (appelé pruneaux àcellieu)
1 kg de poires
1500g de sucre cristalisé
2 cuillères à soupe d'épices à pains d'épice
.

Eplucher les poires et enlever les pépins couper en tranches moyennes.
Laver les prunes enlever les noyauxet les couper en gros morceaux.
Dans un grand saladier mettre les fruits et le sucre. Bien mélanger pour que le sucre imprègne le jus du fruit et mettre au frigo 24heure.
Le lendemain remuer encore un peu les fruits et le sucre, ajouter les épices.
Mettre une passoire dans la bassine à confiture et transvaser dedans tout le saladier de fruits et laisser le jus s'égoutter
.
Laisser cuire, à feu moyen, le jus jusqu'à une température de 110°c (le mieux est d'avoir un thermomètre à sucre, j'ai trouvé le mien chez ikea pour 8 euros maxi et en plus je l'utilise pour d'autres choses). Incorporer les fruits dans le sirop et laisser mijoter en remuant délicatement pour ne pas réduire les fruits en purée.
Pour vérifier si la confiture est prête, mettre une assiette dans le congel et y déposer une goutte de confiture si elle se fige rapidement la confiture est parfaite
.
Et voilà une petite confiture pour vos papille cette hiver. Nous avons goûter un petit pot que j'avais mis pour tester et franchement un régal.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 14:41
Franchement cette été nous avons été comblés, un beau soleil, une température intéressante, et je dois dire que je ne suis pas la seule à avoir apprécié cette saison. Légumes et fruits se sont prélassés au soleil et maintenant on peut les cueillir à pleine maturité, croquer dans des fruits dégoulinant d'un bon jus bien sucré... J'en ai profité pour faire le plein chez le producteur.



Pour 4pots de confiture
2 kg de mirabelles dénoyautées
1.2kg de sucre
le jus d'un citron.



La veille dénoyauter les mirabelles et retiré la peau (comme cela vous êtes sûre de ne pas avoir la mauvaise surprise de "chandelle")
Ajouter le sucre et le jus de citron et laisser reposer toute la nuit en remuant de temps en temps avant d'aller vous couchez.
Le lendemain ou 24 heures après, passer les fruits dans une passoire au dessus d'une bassine à confiture afin de récupérer le maximum de jus
.
Faire chauffer à feu doux en remuant délicatement  le jus jusqu'à la température de 110°c.
Ajouter les fruits et continuer la cuisson environ 10 minutes. Pour tester si la confiture est prête, mettre une assiette au congélateur, et déposer une goutte de confiture dessus si la confiture se fige aussitôt c'est qu'elle est prête.



Mettre dans des bocaux préalablement stérélisés et retourner aussitôt pour que le vide se forme. Attendre que la confiture refroidisse et stocker dans un endroit sec et frais.
Et voilà un bon souvenir de cet été que vous pourrez déguster cet hiver en repensant aux belles soirées d'été.







Partager cet article
Repost0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 09:07

Cette année je n'ai pas de noisettes, mais de superbes fruits que j'ai été cherché direct producteur (et ben oui je ne produit quand même pas tout). Et comme il y en a en quantité et bien j'ai enfin décidé de me lancer dans les confitures maisons, histoire de pouvoir ressortir pendant l'hiver un souvenir de cet été qui on peut le dire a été superbement ensoleillé. Au début je croyais que la confiture maison c'était difficile à faire, mais en fin de compte il suffit de patience et c'est un véritable plaisir. La maison sentait divinement bon pendant toute la préparation et il faut dire que la seule chose qui m'a dissuader de plonger dans la confiture fut le fait qu'elle était très chaude et que je risquai de me brûler

Pour cette délicieuse confiture je vous conseille de vous munir d'un marteau, non pas pour détruire les meubles de votre cuisine, mais pour enlever l'amande qui se cache dans les noyaux de vos pêches et qui apporteront de la saveur à votre confiture.





Pour deux pots de confitures.

500g de nectarine dénoyautées
500g de pêche dénoyautées
700g de sucre christalisé
1 cuillère à café de vanille en poudre
8 amandes des noyaux de pêche


la veille couper vos fruits en morceau les amandes en petits morceaux et mettre dans un récipient. Saupoudrer de sucre et de vanille en poudre et bien mélanger et laisser reposer au frais.
Le lendemain bien mélanger les fruits et le sucre et extraire le jus que l'on met dans un faitout ou mieux une bassine à confiture.

Faire chauffer à feux moyen le jus jusqu'à 110°c tout en remuant délicatement et en prélevant l'écume qui se forme.
Quand le sirop arrive à 110°c ajouter les fruits et laisser mijoter en remuant délicatement de temps en temps jusqu'à léger épaississement environ 10 minutes
.
Transvaser dans des pots préalablement lavés ébouillantés et séchés à l'air libre fermer le couvercle et retourner aussitôt.
Et voilà une bonne confiture maison pour ravire les papilles.

Partager cet article
Repost0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 11:49

Pour une fois pas de brioche, mais cette marmelade que j'ai réalisé le week end dernier.
A la fin de l'hiver, les jours sont froids et en se promenant sur les étales des marchés on voit de belles agrumes qui réchauffent de par leur couleur. Bon comme on est sur le marcher le prix est attractif et la quantité aussi (et oui c'est pour cela que nous vous incitons aussi à aller sur vos marcher demain plutôt que d'aller dans les grands commerces, profitez sentez, parlez avec le producteur bref faites de la journée sans achat la journée courses conviviales) Mais c'est la fin de l'hiver et les beaux jours arrivent, du coup le soir plus envie d'agrumes et je me retrouve avec 4 kilo d'agrumes de toutes sortes qui dépérissent dans le cellier. Cette année on ne m'y reprendra pas à laisser ces fruits se flétrir et modir ma famille de ne pas se dévouer, je prend le taureau par les cornes et fabrique une bonne marmelade. Attention pour cette marmelade il vous faut du temps et surtout ne pas être déranger par des visiteurs importuns.



pour deux bocaux de marmelade.
environs 4 kilos d'agrumes (orange, clémentines, mandarines, orange amer)
du sucre (en fonction du tôt d'amertume du jus)
une cuillère à soupe de cannelle.
une cuillère à café d'agar agar.


Éplucher les agrumes avec un couteau en prenant soin d'enlever la pellicule qui recouvre chaque quartier. Retirer la pulpe quartier par quartier en faisant glisser la pointe du couteau le long de la pulpe (c'est un coup de main à prendre), on appelle cela il me semble le suprème. Tester le jus de vos agrumes, pour ma part il était encore assez sucré j'ai donc mis 500g de sucre  et la cannelle puis laisser mijoter à feu doux tout en remuant de temps en temps. Quand un maximum de liquide c'est évaporer et que votre marmelade donne l'aspect sirupeux, ajouter l'agar agar et porter à ébullition pendant une minute.
Transvaser dans les pots de votre choix et laisser refroidir
.

Franchement je suis fier de ma première confiture, un vrai délice, alors si comme moi vous avez pleins d'agrumes que vous n'arrivez pas à finir, voilà une solution très efficace
.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 14:31

Quand j'étais petite et que j'allais chez mes grand parents on mangeait le samedi soir devant la télé des oranges. Une fois l'orange avalée, mon grand père allait chercher dans la cuisine du chocolat noir de bonne qualité et nous le dégustions avec de morceaux de pelures d'orange. Ce mélange des saveurs était un pur plaisir, et d'une simplicité.
Cette année, j'ai décidé de faire mes chocolats pour Noël. Quelle drôle de décision quand on sait que j'ai passé la première semaine de décembre raplapla suite à une semaine calfeutrée au fond de mon lit. Mais jeudi, je me suis décidée à faire les préparatifs de biscuits et d'orangettes. Si la recette parait longue, il faut dire qu'elle vaut le coup et  puis en même temps que les pelures confisent rien n'empêche de faire de savoureux biscuits qui ravieront les papilles. Mais je vais m'attacher aujourd'hui à vous livrer la recette que j'ai trouvé sur le blog le pétrin
link/



Couper les oranges à ses extrémités, avec un couteau faire des incisions sur la hauteur en quatre endroits.
Dans un premier temps mettre les écorces d'orange à bouillir cinq minutes dans de l'eau salée. Égoutter et passer sous l'eau froide, remettre les pelures dans de l'eau froide et refaire bouillir pendant 5 minutes égoutter et refroidir sous l'eau froide. renouveler l'opération 3 fois.
Peser les pelures d'oranges puis les couper en petits bâtonnets. Mettre le même poids d'eau et le même poids de sucre que de pelure. Faire chauffer l'eau et le sucre dans une casserole et porter à ébullition. Ajouter les pelures d'oranges et laisser bouillonner 5 minutes. Arrêter le feu et laisser refroidir. Quand le sucre est froid refaire cuire et dès le début de l'ébullition laisser cuire encore cinq minutes. renouveler l'opération encore une fois.
Recouvrir et laisser dans la casserole toute la nuit. Le lendemain rallumer le feu à feu doux et laisser mijoter lentement il faut que tout le liquide soit presque absorber. attention que les couleurs ne prennent pas sur les coté de la casserole sinon les oranges aurait une couleur caramélisée. Egoutter les et laisser sécher sur une grille.
Quand vos orangettes sont bien sèchent, soit les conserver dans une boite, soit les tremper dans du chocolat fondu et pas trop chaud laisser à nouveau sécher et stocker dans une boite hermé
tique.
C'est un pur délice, de quoi attendre Noël et ses milles saveurs.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le carnet de recette de madame pas pressée
  • : des recettes faciles rapides et économiques
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails

Articles Récents

  • Buche charlottine
    Le temps passe et je vois que je ne vous ai pas proposé de buche pour cette année, et pourtant j'ai de super recette à vous proposer. Il y a quelques année je me suis offert le superbe livre de christophe felder les petits gateaux, et très franchement...
  • Gateau renversé au figue caramélisé.
    Les figues auront mis du temps à venir cette année, il faut dire qu'avec la sécheresse de l'été elles avaient toute tendance à sécher sur place et tomber. Mais avec la "fraicheur" de l'automne certaines ont pu murir et être vraiment très gourmande. Comme...
  • Galette courgette avoine
    Avec la rentré scolaire revient les casse tête des repas du soir. Tout le monde a envie d'une recette rapide sympa, qui permet de faire manger des légumes à ces enfants tout en étant assez fun. La galette de légume est franchement l'idéal, avec sa forme...
  • Cake pomme framboise.
    Aujourd'hui je vous propose un petit cake tout simple mais tellement bon, qu'à peine je l'ai fait refroidir tout le monde s'est jeté dessus et il a fallu en refaire un. Moi qui expérimentais une semaine avec un budget alimentaire très limité et bien je...
  • moelleux à la ricotta
    Cet été j'ai découvert une super application sur androide et iphone youmiam, tu indiques ce que tu as dans ton frigo et tes placards et l'application te propose des recettes, elle te met même la liste de course en fonction de toutes les recettes que tu...

Nourriture pour cerveau

:
L'informatique à la porté de tous
Des astuces windows
Des fonds d'écrans
Des pps


http://www.aftouch-cuisine.com/images/divers/blogsculinaires.jpg