Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 11:20

L'autre jour sur le blog de ma copinaute Eliane ,j'ai longtemps salivé sur son Tatin au pommes.  Comme j'avais encore une quantité de pêche assez importante, je me suis dis qu'avec des pêches ce devait être aussi très bon. Et dès que j'ai eu une minute de libre, je me suis empressée de faire sa recette. Nous nous sommes tellement régaler que j'ai voulu refaire le tatin mais en augmentant la quantité de pâte, le deuxième même s'il a été fortement apprécié a rencontré un moins grand succés, mes testeurs avaient l'impression qu'il y avait moin de fruits alors que j'en avais mis plus c'était simplement lié à l'épaisseur du moelleux.

Je vous donne donc les quantités utilisés pour le premier tatin. Et vous annonce par la même que ce sera le dernier dessert à base de pêche fraîche, j'ai enfin finis mes cageots de pêches.

 

tatin-de-peche.jpg

6pêches

2 oeufs

100g de beurre

le zeste d'un citron

100g de sucre

100g de farine.

Du caramel à la vanille du commerce

 

Eplucher les pêches, les dénoyauter et les couper en tranche de taille moyenne.

Mettre les pêche au fond du moule à manquer diamètre 26 cm et napper de 2 grosses cuillère de caramel liquide.

Séparer les blancs des jaunes d'oeuf et mélanger le jaune avec le sucre. Faire fondre le beurre et l'incorporer au mélange oeuf sucre puis ajouter la farine.

Battre les blancs en neige et les incorporer à la pâte.

Répartir la pâte sur les pêches.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 40 minutes

 Démouler le tatin encore tiède et déguster.

Je l'ai goutté tiède et après une nuit au froid et je dois dire que les deux façon de le déguster sont agréables, pour les super gourmand tiède avec une superbe boule de glace à la vanille ce doit être vraiment extra mais pour une fois j'ai su me montrer raisonnable.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 10:12

Je ne doit pas avoir fait assez de réserves avec mes pêches en septembre, hier alors que je venais à peine d'entrevoir le fond de la dernière cagette de pêche, j'ai été rendre visite à un petit producteur de fruits. Vous savez ce genre de producteur que l'on trouve sur les routes et qui vendent leur produit à un prix défiant toute concurrence. J'avais envie de quetsche pour de la confiture, mais il n'en avait plus, par contre il avait des cageots de pêches superbes. Je vous rassure je ne lui ai pas achetés, je ne suis pas folle à ce point, je lui ai par contre commandé pour la semaine prochaine 12kilo de quetsche et 12 kilo de poire. Mais en voyant ces cageots, j'ai su que je pouvais encore vous présenter ce délicieux clafoutis que vous pourrez encore essayer. 

Ce clafoutis se conserve très bien au frais, idéal pour une petite pose café, car vous le savez maintenant si je n'ai pas sucre à la fin du repas j'aire comme une âme en peine tout l'après midi. 

 

clafoutis-peche-de-vigne.jpg

 

Pour un clafoutis  

des pêches de vigne 5

80g de beurre demi sel

3 oeufs frais

70g de sucre semoule

un peu de vanille 

50g de farine

50g d'amande en poudre

250 ml de lait

250ml de crème fraîche

Eplucher et dénoyauter les  pêches de vignes, les répartir sur le moule à tarte.

Mélanger les oeufs et le sucre la vanille en poudre, ajouter le beurre mou. Incorporer la farine et les amandes en poudre.

Puis ajouter progressivement le lait mélangé à la crème fraîche.

Répartir la pâte sur les pêches.

Préchauffer le four à 200°c et laisser cuire 40 minutes. 

 

 Ce clafoutis est un véritable délice alors vite profiter des derniers jours où on trouve encore de bonnes pêches avec une chair qui ne fait pas encore la paillette.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 08:24

 

 

 

L'autre jour j'ai fait un tour chez un producteur de fruits, je savais qu'à cette époque de l'année, il vend des abricots de brugnons des pêches et des pommes, mais la chose que j'étais loin d'imaginer c'est qu'il vendait encore des cerises. Sur le coup je me suis dis bof, elles doivent pas être extra à la consomation surtout que cette année je n'ai pas trouvé la production de cerises extra. Et puis je lui ai demandé si je pouvais gouter et là l'extase, en fait il s'agit d'une variété de cerises super tardives et franchement super bonnes et je suis repartie avec ma caisse de 5 kilos de cerises fière de mon asquisition et surtout de mettre dépécher pour allez rendre visite au producteur(c'était la dernière caisse). Nous nous sommes régalés, et j'en ai congelé pour cet hiver. Bon je vous rassure les fruits que je voulais à l'origine, je les ai aussi achetés et là aussi un vrai régal. Tataray va encore une fois de plus me maudire, mais mes voisins ont eu l'air de s'habituer de voir une "baleine" au milieu de la piscine il n'appellent même plus les associations type "Sauvez Willy", ils ont bien essayé le premier jour mais les gens qui se sont déplacés leur ont mis une paire de lunette sur le nez en leur disant que les baleines n'ont pas de gros orteil. Pendant que je préparais ce dessert, j'avais l'air de christophe willeme dans la tête et il ne suffisait que changé "anatomique" par " très calorique" et voilà l'impression que donne ce gateau. Le pauvre personne n'a réussi à le sauver, il n'est plus mais laisse une souvenir impérissable. Une chance que j'ai congelé des cerises. Bon je ne vais pas vous faire languir plus longtemps.

 

clafouti-cerise.jpg 

 

Pour un fabuleux clafoutis.

3 oeufs frais

100g de beurres demi sel mou

90g de farine

40g d'amande en poudre

90g de sucre

de la vanille en poudre

350g de mascarpone

400g de cerises dénoyautées de préférences.

 

mettre les cerises dans le fond du moule.

Séparer les blancs des jaunes d'oeuf, battre les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à blanchiement, ajouter le mascarpone et le beurre coupé en morceaux. Ajouter ensuite les amandes en poudre et la farine.

Battre les blancs en neige ferme, puis incorporer au précédent en veillant à ne pas casser les blancs en neige.

Répartir la pâte sur les cerises.

Préchauffer le four à 200°c et laisser cuire 30 minutes, laisser refroidir ensuite dans le four éteint puis mettre au frais.

 

Ce dessert est un véritable délice, vous allez me dire dommage il n'y a plus de cerises, mais voyez vous, je peux vous dire que ce clafoutis sera merveilleux avec de bonnes mûres et qu'est-ce que j'entend les mures sauvages commencent à arriver, alors si vous ne savez pas quoi faire prenez vos paniers à la recherche de ce délicieux fruit tout en pensant à la fabuleuse bombe que vous allez pouvoir déguster.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 08:13

bonjour je suis pucinette, j'adore la cuissine,j'adore les île flotente,comme maman elle les faisait mal j'ai regardé une recette et je les fait avec maman.

 

 

mon île

 

 

 

il fo 3 jaunes d'oeufs

 125 g de sucre semoule

 5 g de sucre vanillé

500 cl de lait entier

5 g de farine de mais

 mettre les jaune d'oeufs le sucre semoule le sucre vanillé et le farine de mais dans un saladier batter jusqu'a ce que le mélange blanchisse faite chauffer le lait à 80 c°

 metter dans le saladier et remuer rométer dans la caserole  et faite refroidir.

 

3blancs d'oeufs

30g de sucre

1 cuillère à café d'amande amère

 

 

Battre les blancs en neige. Mélanger le sucre et l'amande amère, metter dans les blancs en neige et mélanger.

Dans un moule silicone metter les blancs et faire cuire au micoonde 30secondes à 350watt.

 

Metter dans des verres avec la crème et décorer avec du chocolat des pralines rose des étoiles magique et des paillette sintillantes.

 

 

Quand je mange des île flottantes j'imagine que le volcan va être en ébullition avec pépitte qui sautent de partout.

 

r7u7ip

Bon vous l'avez compris pucinette participe au concour de Lypha avec son ile flottante un ilot de gourmandise en éruption.

Ps depuis que Pucinette c'est mise à faire des iles flottantes j'ai fait beaucoup de progrès hih

Repost 0
Published by pucinette - dans dessert
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 00:00

Avec les chaleurs il est clair que les glaces sont fortement appréciées ces temps-ci. L'autre jour, mes filles avaient des copines à la maison, et du coup j'ai voulu tester une nouvelle glace. Nous avons bien aimé cette glace, par contre les petites copines qui ne sont pas forcément habitué a de nouvelles saveurs ont été un peu déçues. En effet le chocolat blanc est un chocolat très sucré et vite écoeurant du coup si l'on est pas amateur de chocolat blanc et bien il y a un risque de déception. Vous l'aurez donc compris, si vous n'appréciez pas franchement ce chocolat, soit il faut prévoir de la servir avec un sorbet de fruit tel des sorbet de framboise ou sorbet de mures; l'acidité du sorbet se mariera parfaitement avec le chocolat blanc, soit vous testez mais en petite quantité;

 

glace-chocolat-blanc.jpg

 

Pour un bac de glace

180g de chocolat blanc

500ml de lait entier

2 jaunes d'oeuf

60g de sucre

1 cuillère à soupe de maïzena.

15 fraises séchées.

 

 

Faire chauffer le lait, casser le chocolat en morceau et le mettre dans le lait. Pendant que le chocolat fond lentement mélanger les jaunes d'oeufs,le sucre puis ajouter la maïzena. Délayer avec un peu de lait chocolaté puis transvaser dans le lait sur un feu très doux laisser légèrement épaissir jusqu'à nappage. Mettre la sauce dans un récipiant hermetique et laisser refroidir un nuit. Le lendemain une fine couche de chocolat est sur le dessus de la sauce, mélanger  ajouter les fraises séchées puis passer la glace dans la sorbetière.

Si vous n'avez pas de sorbetière, mettre la préparation pour glace refroidie directement dans le congélateur. Toute les demi heures, utiliser un mixeur plongeant pour bien mélanger la glace. Faire cette opération 6 fois puis au dernier mixage ajouter les fraises séchées, quand la glace est complétement prise déguster. 

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:26

Bon je sais les mûres ne sont pas encore là quoi que j'ai des grappes de mûres proches de maturation qui ferait pâlir certains. Deux de mes mûriers regorgent de superbes fruits gourmands que je vais pouvoir congeler pour cet hiver. Il n'en a pas été de même pour les framboises, mais comme certains sont remontants j'espère qu'en septembre j'aurais un semblant de récolte. Bon dans le congélateur il me restait encore quelques mûres, et beaucoup de lait (trop pour pulvériser sur mes tomates après la prochaine pluie annoncée pour demain.) Du coup je me suis dis que ce serait la bonne occasion pour faire un petit dessert frais et gourmand. En été nous avons troqué madeleines mini cakes pour des flans pâtissiers, des fars pour notre pose café, ils ont l'avantage d'être frais et super gourmands.

 

Cette recette je l'ai faite au feeling, parce que je n'avais pas trop le temps de fouiller dans mes livres la recette originale (d'ailleur je ne crois pas qu'elle existe hihi) je voulais une sorte de far breton. Et oui, les vacances des enfants font que mon petit moment de paix se situe de 7heures du matin à 10 heures du matin( heure à laquelle la maisonnée se réveille) et ensuite je me trouve sollicitée un peu de partout. Et la plage horaire 7heures 10 heures et bien c'est l'heure du potager

 

tarte-mure.jpg

 

Pour un moule à manquer

120g de farines

150g de sucre

4 oeufs

200g de mures

une cuillère à café de vanille en poudre

1 litre de lait.

 

Faire chauffer le lait avec la vanille.

Dans un saladier, mélanger le sucre avec les oeufs, puis ajouter la farine tamisée.

Incorporer le lait et verser le tout dans le moule à manquer.

Parsemer de mûre

Préchauffer le four à 200°c et laisser cuire 50 minutes environs.

 

Laisser refroidir et mettre au froid .

Et voilà un délice qui se conserve très bien au frigidaire.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 15:17

Hier c'était la fête des pères (j'espère que personne n'a oublié cette fête) et nous avons fêté cet évenement en famille. Ben il faut dire que les fêtes religieuses anniversaires, et fêtes des pères sont devenues des occasions pour rassembler toute la famille qui est nombreuse. Miss Veb de l'Eyre, m'a demandé ce matin ce qu'il y avait aux festivités. Bon, je n'ai pas vraiment fait dans l'exceptionnel, il faut dire que pour la fête des mères j'avais belle maman à la maison, et comme je m'étais occupée du repas (le seul jour où en théorie je devais être les orteils en éventail dans mon hamac) et bien j'avais décidé que le jour de la fête des pères ce serait l'homme au fourneau . Pour ne pas trop compliquer les choses, j'avais obté pour merguez chipolatas. Et la veille je l'avais embauché pour préparé l'apéritif. Après deux jours de labeur, j'ai entendu "l'année prochaine pour la fête des mères, je t'invite au resto". Morale de l'histoire, si vous voulez vous faire inviter au resto pour votre fête, mettez l'élu de votre coeur derrière les fourneaux le jour de sa fête, et l'année qui suivra vous irez peut-être au resto. Comme j'ai une bonne âme, et que je suis surtout très gourmande et bien je me suis occupée du dessert.

Vous avez tous pu constater que la météo c'est mis en grève (je ne sais pas ce qu'ils ont tous à vouloir ronchonner et bouder), et du coup il a fait un froid de canard. Je n'avais donc pas envie d'un fraisier (car pas envie de sortir me geler pour ramasser des fraises). Je me suis gelée les doigts une petite seconde le temps d'attraper le sachet de mure du jardin dans le congélateur. Un tour dans les placards et j'ai trouvé le dessert que j'allais réaliser. Et puis au fear et à mesure que je préparais les ingrédiants me venaient des idées et le résultat a été un fabuleux gateaux que je referrais certainement.

 

chocomurepistache.jpg 

 

Pour un moule de 32cm

170g de chocolat blanc

170g de beurre salé

3 oeufs

135g de cassonade

75g de sucre

150g de farine

250g de sucre

40g de pistaches non salées

 

Séparer les blancs des jaunes. Mettre le sucre et la cassonade dans les jaunes d'oeuf et battre jusqu'à blanchiement.

Faire fondre le beurre dans le micro onde, couper le chocolat blanc en morceau et le mettre dans le beurre fondue et mélanger avec une cuillère pour le faire fondre.

Mettre le chocolat blanc fondu dans le mélange oeuf sucre et battre. Ajouter la farine.

Battre les blancs en neiger et les incorporer à la pâte chocolat puis répartir dans un moule à manquer

Mettre les pistaches dans un mortier et les broyer finement.

Préchauffer le four à 175°c quand le four est chaud mettre les mures et les pistaches sur le dessus de la pâte et enfourner pour 55 minutes.

Démouler et déguster.

 

 Bon il en reste une part que je réserve pour un gourmand qui va venir faire des petits soins à monsieur PC

 

 

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 11:36

depuis le 1ejuin une nouvelle fonction sur over blog est apparue. La possibilité de monayer nos articles et demander à nos lecteurs un paiement par allopass pour pouvoir lire ou obtenir une page sur lequel se trouvera la dite chose que nous monnayons. Equipe d'over, je dois dire que cette idée est surement très interessante pour des blogs de boutique en ligne qui essaient de vendre des croquis, des décorations de blog ou peut-être encore la solution pour réparer quelquechose par soit même et évite de payer la main d'oeuvre. Mais soyons honnête à l'heure où nous sommes en pleine crise financière, beaucoup de personnes n'arrivent pas à boucler les fins de mois, vous croyez qu'ils vont payer un droit de lecture pour une recette plus votre commission. Soyons sérieux. Je suis mère de famille, je fais mes petites recettes sortie de ma tête à force de lire à droite à gauche et inconsciemment je mixe. Si je propose mes recettes, c'est aussi pour venir en aide aux personnes qui ne savent pas trop quoi cuisiner avec les quelques produits qu'elles peuvent acheter. Dernièrement j'ai fait plusieurs recettes économiques et gourmandes qui s'adaptent très bien aux personnes souffrant de diabète. Je ne me vois pas leur demander de l'argent. L'année dernière vous avez proposé de rémunérer mes connaissances en droit d'auteur, j'ai accépté et tel un âne, j'ai avancé en suivant ma carotte. Ces derniers mois, je dois dire que j'ai eu de belles carottes mais depuis deux jours, mes carottes ont pourries. Vous savez ce que fait un âne qui n'a plus de carotte, et bien il n'avance plus, pire il cherche si les carottes du voisin sont meilleur. En pianottant sur le forum, j'ai lu un message de l'administrateur fabrice

Fabrice - Privilège - 210 Msg

Fabrice - Posté le 04/06/10 09:16

 Niveau : Privilège
210 messages

Citer

Bonjour

 

Le recalcul des revenus a été effectué jeudi après-midi. Suite à une erreur, une partie des clics sur les liens sponsorisés a été intégré directement dans les revenus pour les publicités graphiques.

Veuillez nous excuser pour cette erreur qui ne pourra malheureusement pas être corrigée.

 

Fabrice.

Je peux lui dire que le recalcul ne correspond pas du tout à mes précédantes rémunérations, ils ont simplement arranger un peu mon cpm de mardi pour enlever une tâche de moisie sur une de mes carottes. J'espère que vous allez arranger cela assez vite.
Comme je suis un âne qui a un peu de coeur, je décide quand même de vous représenter cette recette de glace très gourmande que vous apprécierez surement


pour une glace pour 4 gourmands
3 jaunes d'oeufs
100g de sucre glace
25cl de lait
125g de mascarpone
1 cuillère à café de chicoré liquide.

la veille battre les jaunes d'oeufs avec le sucre glace,5 g de maîzena la chicoré et le cacao. Dans une casserole faire chauffer le lait puis le délayer avec les autres ingrédients et retransvaser dans la casserole et laisser chauffer jusqu'à 82°c (la crème nappe la cuillère). Laisser refroidir et mettre au frigo toute la nuit.
Le lendemain mélanger bien le mascarpone puis mettre dans la sorbetière et turbiner environ 40 minutes
.
 
De passage sur le forum du partenariat j'ai vu qu'il y avait du monde qui rigolait. La solution que j'ai trouvé pour qu'on arrête de nous prendre pour des vaches à lait "quoique j'adore le lait" c'est une solution pour personne en premium et privilège. Installer site meter en javascript dans un texte libre dans votre onglet configuration et demander à vos visiteurs de terminer par leur clin d'oeil (à ouvrir dans un nouvel onglet )et non pas par le commentaire vous aurez alors une petite idée de la réalité. Il existe d'autre solution mais payante et je ne pense pas que cela vaille le coup.
Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 12:34

Après un week end bien chargé, il m'a fallu partir faire le plein des placards se matin. Désolée pour les gourmands qui attendaient ma recette avec impatience.

Je vous parlais hier de ce petit dessert que j’ai préparé à l’occasion de la fête de mère. Comme je savais, que nous mangerions beaucoup lors du repas, j’ai opté pour un entremet et qui plus est léger.

Ce dessert était extra, comme il est réalisé avec du fructose il peut être déguster par les personnes diabétique et par les régimeuses puisqu’il est fait à base de lait de ferme que j’ai écrémé manuellement.

Le fait d’avoir deux parfums ne veut pas dire que ce dessert est difficile de réalisation ni qu’il est long. Je dirais que c’est plutôt un dessert assez facile à réaliser. Le conseil que je peux donner c’est de le préparer en part individuelle soit dans des verrines soit dans des cercles à pâtisserie et retirer le cercle au dernier moment .J'ai opté pour la version famille nombreuse et le regrette un peu, pour avoir un entremet très frais et un peu plus ferme pour facilité la coupe, je les mis une heure au congélateur avant de servir.

 

bavarois-vanille-pistache.jpg

 

Pour ce dessert

2 sachets de biscuits à la cuillère pour garnir le fond du moule

¾ de litre de lait écrémé maison (ajouter une cuillère à soupe de crème dans le lait écrémé du commerce)

115g de fructose

Une cuillère à café de vanille en poudre ou un gousse de vanille

9 jaunes d’œuf

3 blancs d’œufs.

Une cuillère à café de sucre

30g de pâte pistache

16 g de gélatine en poudre ou 8feuilles de gélatine

 

150g de sucre

40g de  beurre salée

10ml de lait écrémé

1cuillère à café

50g de pistache.


Mettre la gélatine dans un verre d’eau froide si elle est en feuille

Séparer les blancs des jaunes d’œuf, dans un saladier mélanger les jaunes d’œuf avec le fructose.

Dans une casserole faire chauffer le lait avec la vanille puis mélanger avec les œufs et retransvaser pour faire épaissir la sauce vanille. Quand la sauce nappe la cuillère (température 80°c) ajouter la gélatine égouttée (ou la poudre de gélatine). Remuer bien hors du feu.

Dans un saladier prélever le 1/3 de la sauce, la mélanger avec 30g de pâte pistache.

Laisser refroidir et légèrement rafermir les deux sauces pistaches et vanille.

Battre les blancs en neige, quand ils sont bien monter les serrer avec une cuillère à café de sucre.

Incorporer les blancs en neige dans les sauces afin d’obtenir deux mousses une pistache et une vanille, je n’ai pas mis la totalité, je vous laisse juger vous voulez une texture super aérienne répartir la totalité entre les deux sauces sinon faites au feeling.

Pour ma part trop aérien ce n’est pas forcément une texture super agréable en bouche.

Déposer une couche de biscuit à la cuillère dans le fond du moule, recouvrir de la mousse pistache.

Laisser un peu reposer au frais puis recouvrir de la mousse vanille. Laisser au frais toute la nuit.

Le lendemain faire brunir les pistaches sous le grill du four quelques minutes.

Mettre le sucre dans une casserole et le faire caraméliser, ajouter ensuite le beurre salé, quand le beurre est bien fondu ajouter le lait à température ambiante (ajouter de façon progressive pour ne pas cristaliser le caramel). Hors du feu ajouter la gélatine puis les pistaches broyées grossièrement.

Laisser refroidir le miroir caramel pistache puis couvrir la sauce vanille. Cette étape est facultative, elle apporte cependant un plus au dessert mais pour les diabétiques vous pouvez faire une petite déco de manière à éviter le caramel.

Mettre au frais jusqu’au moment de servir. Servir bien froid.

Ce petit dessert très frais est délicieux. Bon bien sûr il faut aimer la pistache.

Pour info le fructose se trouve en grande surface il n'a rien à voir avec le sirop de fructose, quant à la pâte pistache je me la procure chez délices des chefs

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 11:43

Quand on a beaucoup de lait, et bien il faut trouver des desserts lactés, les flans les crèmes aux oeuf, certains gâteaux, les clafoutis... La liste est longue.

Avec une température digne d'un mois de novembre, un riz au lait me tente bien. Mais ne soyons pas trop péssimiste et pensons que bientôt l'été sera là avec ces loisirs.

Vous savez ce que cela fait une baleine dans une piscine un débordement, mais une famille de baleine dans une piscine cela fait un raz de marée, alors pour éviter la catastrophe naturelle non classée pour cause de restriction budgétaire, j'ai décidé d'allégé mon riz au lait. Pour ce, j'ai opté pour le fructose (on divise la quantité de sucre par deux pour avoir un effet sucré) il permet de retarder le pic de glycémie et donc évite les fringales (difficiles à gérer quand on est coincé à l'intérieur à quelques métres d'un placard bourré de friandises) et le lait que j'ai écrémé manuellement (ce n'est pas un lait 0% de matière grasse ni demi écrémé entre les deux je vous conseille de prendre un lait à 0% auquelle vous rajoutez une lichette de crème).

Le résultat est assez sympa, du coup je vous propose cette friandise sans hésiter.

 

riz-aulait-sur-mure.jpg

 

Pour 6 coupelles de riz au lait.


200g de riz rond

1 litre de lait

45g de fructose

une cuillère à café de rhum

une cuillère à café de vanille en poudre

une cuillère à café de canelle en poudre

de la confiture de mûre allégée en sucre.



Dans un premier temps faire cuire le riz rond 4 minutes dans de l'eau bouillante, puis égoutter.

Mettre le lait à chauffer avec le rhum, quand le lait est chaud verser le riz rond baisser le feu et laisser cuire 15minutes.

Dans un bol mélanger le fructose avec la vanille et la canelle et au bout des 15 minutes de cuisson mettre dans la casserole de riz, remuer bien et laisser chauffer encore 3 minutes. Eteindre le feu et laisser le riz terminer de gonfler.

Pendant ce temps mettre une cuillère à soupe au fond de la coupe, puis remplir la coupe de riz au lait.

Mettre au froid et déguster quand le dessert est bien réfrigéré.

 

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article

Présentation

  • : Le carnet de recette de madame pas pressée
  • Le carnet de recette de madame pas pressée
  • : des recettes faciles rapides et économiques
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails

Articles Récents

  • Terrine carotte courgette
    Cela faisait bien longtemps que la production de courgette n'avait pas été aussi importante. Du coup il faut varier les présentations afin de ne pas s'en lasser. La terrine de courgette est parfaite elle se sert chaude, froide accompagné d'un bon coulis...
  • rocher coco
    Pendant la première canicule, j'ai fait beaucoup de glace, pendant la seconde période de chaud même si elle a été moins longue j'ai aussi fait fonctionner ma turbine à glace un maximum. Les glaces maisons c'est vraiment gourmand, mais après leur réalisation...
  • Quelques idées de dessert glacée pour un été
    Si en mai il ne fallait pas se découvrir d'un fils, on peut dire que depuis quelques jours il fait très chaud, du coup les desserts glacés sont très appréciés au moment du goûter, à un tel point que j'ai l'impression que cette année la sorbetière va fonctionner...
  • Cake à l'orange inspiré de samare
    Dans quelques jours on devrait pouvoir profiter de bon fruits d'été, mais dans ma corbeille de fruits il restait encore quelques oranges que plus personne ne voulait. Les pauvres petites oranges, j'ai décidé d'en faire un bon cake pour nos pose café et...
  • Feuillantine maison
    Si il y a une chose qui est terrible quand on veut faire un dessert, c'est de s'appercevoir que des petits gourmands sont passé dans le placard pour manger les crêpes dentelles. C'est ce qui m'est arrivé à Noël dernier, et vu qu'à l'heure où je m'en suis...

Nourriture pour cerveau

:
L'informatique à la porté de tous
Des astuces windows
Des fonds d'écrans
Des pps


http://www.aftouch-cuisine.com/images/divers/blogsculinaires.jpg