Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 12:38
Related Posts with Thumbnails

Qui n’a pas entendu dans son enfance "tout chaud les beignets venez mangez les beignets à la délicieuse confiture d’abricot à la fraise, au chocolat" pendant qu’on lézardait sur un superbe sable blond et chaud. Je me rappelle plus jeune sur la plage, tout les enfants qui couraient derrière cette petite dame qui transportait un chariot tout aussi gros qu’elle. Un vrai souvenir ces beignets bon les jours de vents en prime vous aviez des grains de sables, mais que de souvenir cette trompette et ce slogan. Depuis quelques années j’ai pris la direction montagne pour les vacances d’été, du coup plus de trompette plus de slogan. En visitant le blog les recettes de lustucru bleu (ce n’est pas un blog sur les pâtes aux 5 œufs frais au kilo), je suis tombée sur cette recette gourmande qui m’a vite transportée en maillot de bain sur du sable chaud (je vous rassure, je n’ai pas enfilé mon maillot de bain je n’avais pas envie de prendre froid lol) la recette vous la trouverez ici

beignet-plage.jpg

pour une quinzaine de beignets

750g de farine (ma pâte faisait trop humide avec 500g)

80g de sucre

1cuillère à soupe de sucre vanillé maison

80g de sucre

1 pincé de sel

8g de levure de boulanger sèche

4 œufs

3 cs de rhum

80g de beurre

250ml de lait

8 g de fermiline

Dans la machine à pain mettre la levure les œufs la levure et la fermiline.

Ajouter la farine le sucre le sel le rhum et enfin le beurre.

Lancer le programme pâte.

A la fin du programme mettre au frais 2 heures pour faciliter l’étalage de  la pâte.

Etaler la pate d’une épaisseur de 0.5 cm.

Couper des ronds de même taille déposer de la garniture et refermer avec une seconde abaisse. Bien souder. Pour ma part j’ai fait mes beignets au à la pâte spéculos et je peux vous dire que la pâte spéculos dans le beignet c’est divin

Laisser lever et faire cuire dans une huile à 180°c. Quand le beignet remonte à la surface le retourner et laisser encore2 minutes. Je ne suis pas complètement satisfaite de cette cuisson si le beignet est mal étalé la pâte n’est pas tout à fait cuite et c’est caoutchouteux, d’autre part si l’huile est un peu trop chaude les beignets brunissent trop vite. La prochaine fois je pense cuire au four 15minutes à 175°c et finir la cuisson dans le bain d’huile à 180°c un peu comme la cuisson des frites que j’ai vu dans une émission.

 

Je vous rappel que comme environ 496 blogs de cuisine je me suis lancée dans le jeu aftouch. Depuis le début de ce vote, je sais que beaucoup d’entre vous êtes surbookées. Comme je suis vraiment très sympa et que je ne veux pas vous sentir débordé je vous livre mon astuce « vote rapide et efficace ». Ben oui car entre les votes les passages pour voir ce qu’il y a de bon dans la blogosphère on n’a plus trop le temps de cuisiner heureusement que dame mijoteuse prend le relais. Bon d’abord aller dans aftouch  se connecter et ensuite parcourir la liste des blogs. Tiens le blog d’une copine, avec ma sourie je fais un clic droit sur le lien voter pour ce blog et je sélectionne ouvrir dans un nouvelle onglet. Je continue la liste à la recherche des autres blogs des copines et quand j’ai fini tout les votes je vérifie que tous ont été comptabilisés cela prend 25 minutes contre 2 heures en mode je clic je retourne à la page je cherche et je revote. Cette astuce mérite bien quelques petits votes lol.

 

Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 09:59
Related Posts with Thumbnails

Ces macarons sont plutôt affaire d'accumulation d'embuches qui ont donné un résultat excellent en bouche.

Dimanche matin, je me dis, aujourd’hui macaron pour tester ma toute nouvelle poche à douille que j’ai acquis chez délice des chefs. Très franchement je pensais avoir tout sous la main et surtout beaucoup de temps devant moi.

Je sors mes blancs en neige, sors mes amandes en poudre et au moment de sortir le sucre glace je me rends compte qu’il n’y en a pas assez et du coup je suis condamnée à en faire moi-même.

Ensuite alors que je suis en plein tamisage, coup de téléphone pour annoncer de la visite en début d’après midi, bon ok mais là le temps est compté (car étant "pas pressée" je n’ai encore rien fait pour le repas, pire je ne sais pas encore ce que nous allons manger.)

Enfin au moment de mettre les macarons à cuire, le four tombe en panne, et j’entends une voix « t’as prévu autre chose pour nos invités. »

Bon mes macarons n’ont vraiment pas une belle tête, pas de collerette mais avec toutes ces mésaventures je me suis pas mal débrouillée, en plus en bouche ils sont super bon.

Le seul point positif qui pour une fois ne m’a posé aucun problème c’est ma poche à douille, très franchement je suis  super contente de son acquisition. Sa contenance est importante si bien que pas besoin de la recharger très souvent, elle se manie facilement et on peut facilement la poser dans une bouteille pour la remplir ce qui évite d’avoir une bonne âme qui se dévoue au bout de 10 minutes d’appel au secours et enfin quand vous dressez votre pâte vous n’en avez pas plein les mains si bien que si vous avez à interrompre votre travail  pour une urgence, vous n’avez pas à vous lavez interminablement les mains pour répondre à cette urgence. Cela en fait des choses qui finalement ont permis à mon épreuve macarons de ne pas finir en  gros cauchemar.


macarons-nuit-etoilee.jpg


Pour les coqs

120g de blanc d’œuf

120g d’amande en poudre

240g de sucre glace

40g de sucre.

4 Jours avant de préparer les macarons séparer les blancs des jaunes.  Le jour même, passer les amandes en poudre et le sucre glace au mixeur de manière à obtenir une poudre fine. Passer cette poudre dans une passoire.

Battre les blancs en neige ferme, quand le mélange commence à être blanc ajouter le sucre en poudre puis le colorant alimentaire (attention il faut penser que la poudre d’amande est jaunâtre et donc va modifier la couleur j’ai oublié du coup la couleur nuit est devenue verdâtre).

Quand les blancs sont bien montés, tamiser à nouveau dans une passoire les amandes et le sucre glace sur les blancs en neiges. Incorporer les amandes aux blancs en prenant bien soin avec la spatule de remonter les blancs du bas vers le haut. Il faut que toutes les amandes soient bien mélangées au blanc (là étant pressée je n’ai pas suffisamment mélanger mes amandes du coup le mélange n’était pas brillant ni suffisamment lisse, du coup pas de coq brillante. )

Transvaser le mélange dans une poche à douille (une astuce prendre une bouteille dont la tête est découpée et retourner le haut de la poche à douille dessus (comme un pull à col roulé), il ne reste plus qu’à remplir la poche à douille).

Faire des petits cercles de taille égale sur du papier de cuisson. Puis  disposer des décorations en forme d’étoile sur la moitié des coqs

Laisser reposer au moins une heure les macarons dans un endroit sec. Une croute va se former sur le dessus et le bord du macaron.

Préchauffer le four à 150°c et enfourner 12 minutes.

Un four en panne fatalement une mauvaise cuisson, alors pas de collerette

 

Pour la garniture

5 tranches d’ananas

2 cuillères à soupe de sucre vanillé maison

1 cuillère à soupe de Malibu

½ cuillère à café d’agar agar.

Mixer les tranches d’ananas afin d’obtenir une purée. Faire chauffer l’ananas dans une casserole avec le sucre vanillé maison et le Malibu. Quand le mélange est chaud ajouter l’agar agar et laisser blobloter 2 minutes. Laisser refroidir.

Cette gelée est meilleure le lendemain car l’ananas a vraiment bien absorbé l’arôme.

 

Bon voilà tout ce qu’il ne faut pas faire pour réussir votre nuit étoilé pinacolada, Ils n’étaient vraiment pas éblouissant de perfection, mais  l’astuce pour faire déguster vos macarons: utilisez une lumière tamisée en arborant un superbe sourire blanc brillant et personne n’y verra que du feu. On s’est tout de même régalé. Et je vous rassure, je n'ai pas tout loupé ce jour là, nous nous sommes régalés au repas de midi et de prime j'avais réussi à faire une dessert pour mes invités surprises.

Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 00:00
Related Posts with Thumbnails

Quand j’étais petites et que j’allais à l’école, il m’arrivait de prendre de l’argent de poche pour aller chercher des friandises à la boulangerie. Je me régalais déjà à mon très jeune âge et je savais ce qu’était la gourmandise (ce doit être un gêne héréditaire et je crois bien que mes deux parents se sont mis d’accord pour me le léguer.)
Maintenant j’ai grandi, mes filles vont à l’école, mais elles n’ont pas la chance d’avoir une boulangerie sur le chemin de l’école. Entre nous soit dit, elles ont une patinoire de 800mètre de long environ alors il ne faut pas se plaindre. Du coup quand je vais voir ma mère et bien je fais ma provision de gourmandise chez prodélice (dont le site internet est  délices des chefs) et leur distribue de temps en temps telle la boulangère de mon enfance (La seule chose qui change c’est qu’elles n’ont pas à ouvrir leur tirelire.)

Au moment des fêtes Carine, connaissant mon petit point faible m’a fait parvenir une boite des vrais petits oursons de bouquet d’or. Rien à voir avec certaine guimauve que l’on trouve dans le commerce. Ou tout du moins dans la superette à côté de chez moi, ils n’en vendent pas.

Comme c’est la saint valentin, je ne pouvais pas passer à coté d’une recette de cœur et franchement ce petit ourson je le voyais bien au milieu de ce petit cœur. Et voilà comment est né le cœur tendre ourson. Un petit délice apprécié par toute la famille.



fondant-tendre-ourson.jpg

Pour 8 cœurs tendre ourson

4 petits oursons coupés en deux

150g de chocolat noir Barry

100 g de beurre demi sel

60g de sucre vanillé maison

4 œufs entiers.

20g de maïzena

40g de farine

Du cacao  pour mettre au fond des moules.

 

Dans un bain marie faire fondre le chocolat et le beurre demi sel coupé en petits morceaux.

Ajouter le sucre, bien remuer de manière à faire refroidir la pate ajouter les œufs un à un puis le mélange farine maïzena.

Mettre du cacao au fond des moules pour permettre le démoulage, mettre une première couche de pâte puis une moitié d’ourson et enfin recouvrir de pâte.

Préchauffer le four à 200°c et laisser cuire 10 minutes.

Les oursons se dégustent légèrement tiède la guimauve doit faire une petite fontaine.

C’est un vraie délice.

Cette recette participe au concour à vos casseroles thème saint valentin organisé jusqu'au 28 févrirer chez ôdélice
http://www.odelices.com/images/bannieres/avc_24_saint_valentin.gif

Repost 0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 12:31

 

L’autre jour, je vous avais présenté mon super cadeau de noël : le raclette multifonction. J’avais été un peu étonnée, quand j’ai lu que certains se posaient la question de ce que l’on pouvait faire avec ce genre d’appareil. Alors aujourd'hui, je vous propose la version sucrée de l’appareil. Et oui ce n’est pas parce que raclette fait penser au fromage qu’il faut forcément mettre du fromage dedans. Mes filles ont adoré leur gouter à la raclette multifonction, le seul bémol vient des chamalows  qui n’étaient pas moelleux dès l’ouverture du sachet (j’avais pris un vulgaire paquet dommage car le chamalows fondu c’est vraiment extra).


raclette-sucree.jpg


pour un goûter raclette grill pierrade

Des pancakes

25g de farines

15g de sucre

1 œuf

1 cullère à café de levure de boulanger

33g de beurre fondu

1 pincée de sel très petite

150 ml de lait entier.

 

Dans un saladier mettre la levure le lait, bien mélanger et laisser la levure se réhydrater. Ajouter l’œuf bien battre puis le beurre fondu. Tout en continuant incorporer progressivement la farine en évitant d’avoir de gros grumeau, ajouter le sucre et la petite pincée de sel. Laisser reposer au moins deux heures pour que la levure soit bien active.

Au moment de gouter faire chauffer le raclette grill coté crépière (si vous n’avez pas de raclette grill crêpière pas de panique utilisé un poêle anti adhésive pour faire vos pancakes.

Quand la plaque est chaude mettre une cuillère à soupe dans chaque empreinte et laisser cuire la première face, la pate va gonfler. Puis retourner la pancake pour faire dorer l’autre face.

Sur le coté pierre préalablement graissé mettre les bananes coupées dans le sens de la longueur puis en deux. Il faut les faire légèrement caraméliser.

Enfin mettre les chamallows dans les poêlons presque à la dernière minute (car il chauffe très vite) attention à ce qu’ils ne touchent pas la résistance. Ils sont près quand ils commencent à être mou, je conseille cependant de le retourner régulièrement.

Maintenant on dresse : la pancakes les tranches de bananes caramélisées puis les chamallow mou et chaud et pour les plus gourmands on nappe soit de chocolat soit de caramel. Enfin on peut ajouter un second pancakes pour le manger façon burger.

Vous n’aviez pas d’idée pour sortir vos appareils du placard, finalement tout est possible avec ce genre d’appareil, je connais plein de raclette grill qui vont être beaucoup plus souvent utilisé.

 

Repost 0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 11:16

Pour les retardataires, ceux qui n’ont pas eu le courage de sortir de chez eux mercredi pour aller chercher la galette chez le pâtissier, ceux qui avaient oublié la réelle date de l’épiphanie je vous donne la recette de la galette que j’ai faite ce 6 janvier. Encore une fois je n’ai pas fait une frangipane traditionnelle, mais je dois dire que le résultat était plutôt bluffant. Vous allez me trouver réfractaire à la frangipane traditionnelle, mais non, j’en fais de temps en temps, mais il faut bien donner une alternative à toutes ces mamans qui croient que bonne cuisine signifie cuisine ultra compliquée. Pour la pate feuilleté vous avez le choix entre 2 rouleaux pâte feuilleté du commerce que je trouve bof à moins d’y mettre le prix, 400g de  pâte feuilleté de therbia plutôt facile et sympa qui donne un résultat satisfaisant mais je vous conseille de mettre 20g de sucre dans la pate à la place du sel, et puis la pate feuilleté plus traditionnelle que vous trouverez expliquer dans cette autre recette de galette.


galette-noisette-amande.jpg 



Garniture pour galette des rois

1 yaourt

1oeuf

65g de noisette

65g d’amande en poudre

130g de sucre

1 cuillère à soupe de rhum.

 

J’ai utilisé des noisettes décortiquées que j’ai mixées plus ou moins finement.

Dans un saladier mélanger le yaourt, le sucre et l’œuf. Incorporer les noisettes et les amandes en poudre puis le rhum. Laisser reposer aux frais ½ heures.

Etaler un première pate feuilleté, garnir le milieu de la préparation aux amandes,  laisser environ 1.5cm de bord libre afin de bien souder la galette. Mettre la fève. Etaler la seconde pâte feuilleté, bien souder les bords de manière à ce que la garniture ne sorte pas à la cuisson.  Décorer  avec un couteau cette pâte et passer un jaune d’œuf dessus pour dorer. Vous pouvez saupoudrer en plus du sucre glace sur cette pâte..

Préchauffer le four à 220°c et laisser cuire 10minutes puis 30minutes à 175°c.

 

Et voilà il n’y a plus qu’à faire faire les couronnes par les enfants, et ce week end ils se régaleront avec une bonne galette et vous n’aurez pas besoin d’affronter le froid la glace sur les trottoirs pour acheter une délicieuse galette car vous aurez une recette très simple.

 

Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 12:51

Franchement qui est-ce qui a inventé "on tire les rois le premier dimanche après le 1er janvier," j’ai l’impression qu’il avait été privé de réveillon et que du coup il n’était pas en pleine digestion. Quand dimanche j’ai lu les premiers articles sur la galette, je me suis dis et voilà j’ai oublié cette date symbolique où mes filles se battent pour être reine. J’ai souvenir de mes neveux qui faisaient tout pour être roi et ma mère qui glissait doucement une fève dans chaque part pour surtout ne fâcher personne. Je disais donc dimanche, vers midi, j’ai eu un choc en voyant les premières galettes et me suis dis, non je ne vais pas priver mes filles de cet instant trivial ou tout le monde guète la part de l’autre en mangeant sa propre part. Mais franchement dimanche, j’avais encore le ventre bien rempli et j’avais un poil dans la main digne d’une canne de berger. Du coup j’ai piqué la recette de pâte feuilleté de therbia sur son site cuisine d’ici et d’ailleurs (elle convient parfaitement quand on n’a pas le goût de faire une belle pâte feuilleté dans les règles de l’art) et je me suis inventée une frangipane plus light et rapide je ne connais pas.


galette-de-roi.jpg

pour une galette de belle taille
400g de pate feuilletée

Un mixe de poire au sirop 450g

80g d’amande en poudre

50g de sucre

1 œuf

¼ de fève tonka

 

Préparer la pate feuilleté façon therbia, les photos sont très bien explicite. Vous n’avez pas de tm pas de panique cela marche très bien avec le robot normal (il faut simplement refroidir la pate avant de l’étaler une première fois)

Préparer la « frangipane » dans un robot mixer les poires au sirop de manière à obtenir une compote de poire, ajouter 50g de sucre puis un œuf et 80g d’amande en poudre. Râper la fève tonka et ajouter une bonne cuillère à soupe de rhum.

2taler 200 g de pâte feuilleté et déposer la frangipane, attention de ne pas déposer de frangipane  attention étape la plus dur déposer la fève (j’ai toujours tendance à l’oublier) sur les bords puis couvrir la frangipane d’une seconde pate feuilleté étalée. Décorer la seconde pate feuilletée badigeonné de lait sucré.

Mettre au frais en attendant que le four chauffe à 200°c laisser cuire 10minute puis baisser la température à175°c et laisser cuire 30 minutes.


Merci Therbia pour ta pâte feuilleté, elle m'a permis de régaler mes filles.

Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 14:29

Noël, pour moi c’est aussi les marchés de noël avec toutes leur senteurs réconfortantes de cannelle, de châtaigne grillée et de bonne crêpes encore chaudes. En me promenant sur le marcher de noël, il y avait un stand de crêpes à la farine de châtaigne. D’un côté mes filles avec des yeux très gourmands regardaient ces crêpes, mais la foule et le froid ne m’ont pas incitée à attendre nos petites crêpes, mais je leur ai promis des crêpes pour leur goûter. Quelle inspiration, j’ai eu lorsque j’ai acheté de la farine de châtaigne à la minoterie. Cette farine n’est pas à 100% châtaigne mais un mélange de farine de châtaigne et de farine de blé, il me semble qu’elle est composée de 30% de farine de châtaigne. Ce qui veut dire que si vous trouvez de la farine de châtaigne pur, il vous faudra la mélanger avec de la farine de blé type 45.

 

crepes-de-chataignes.jpg

Pour la recette

100g de farine de châtaigne minoterie (30g farine pur et 70g de farine de blé type 45)

1 œuf

300ml de lait entier

1 cuillère à soupe de sucre

1 cuillère à soupe d’huile neutre.

 

Dans un saladier mélanger l’œuf avec la farine de châtaigne et le sucre, puis ajouter le lait progressivement en remuant bien afin d’éviter les grumeaux. Laisser reposer 30minutes environs.

Bien graisser la poêle anti adhésive, et faire cuire la première face avant de retourner la crêpe.

Pour la garniture j’ai opté pour le Lemond curd s’était un délice, ma fille a badigeonné de son traditionnel Nutella quant à la crêpe à la confiture de châtaigne était aussi bonne mais ma préférence reste le lemond curd

Et voilà une douceur aux saveurs de noël qui change un peu des traditionnels chocolats ou des petits biscuits, mais qui a aussi toute sa place en cette période de l’avant

 

Repost 0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 17:57


Tiens voilà le slogan idéal pour déculpabiliser devant ses gourmandises démoniaques.
Maintenant que j’ai réussi une fois mes macarons et bien je me relance dans l’aventure. Je veux être rodée avant de me lancer dans l’aventure préparation gourmandises de noël. J’ai un don pour louper les choses quand c’est pour offrir ou encore inviter, ou encore quand je fais un plat qui a super bien réussi pour la seconde fois. Et bien on peut dire que cette fois si j’ai rompu le maléfice. Car malgré les quelques embuches que j’ai rencontré (ma poche à douille en silicone a fondu : pas croyable, je découvre que les rampes lumineuses sous mes meubles de cuisine peuvent servir de chauffe plat (vu dans l’état où elles ont laissé ma poche à douille)), j’ai réussi les macarons.

Cette fois, j’ai voulu tester les macarons chocolat Lemon curd et je dois dire que c’est extra. Pour les coques j’ai utilisé la même recette que la dernière fois en y ajoutant deux cuillères à soupe de cacao amer. Quant au lemon curd, je me suis inspirée de la recette de Mélanie, en ajoutant un peu de sucre car j’avais de très gros citrons. Mélanie est la cuisinière qui nous régal sur son blog ma petite campagne. Un blog où l’on trouve des recettes très gourmandes de saison et surtout proche de la nature.

Pour la recette des coques de macarons je vous invite à aller sur cet article et ajouter deux cuillères à soupe de cacao amer.


macarons-chocolat-citron.jpg


Pour le lemond curd

2 citrons

120g de sucre

75g de beurre.

2 œufs

 

Presser deux citrons. Petites astuces pour retirer le maximum de jus de vos citrons, les rouler avec la paume de la main sur la table. Et si vous n’avez pas de presse agrumes, ce n’est pas une excuse pour ne pas faire la recette, il suffit d’utiliser une fourchette de la planter dans la pulpe et la tourner dans le citron (c’est super efficace).

Faire chauffer une casserole d’eau, et mettre le jus de citron à chauffer au bain marie. Une astuce bain marie mettre une passoire en aluminium sur la casserole et déposer le saladier dans la passoire.

Quand le jus de citron est chaud, verser le sucre et le faire fondre. Sortir le saladier du bain marie et y incorporer le beurre froid en parcelle. Le laisser fondre dans le jus de citron. Dans une tasse, bien battre les 2 œufs puis les ajouter au précédent mélange. Remettre le saladier sur le bain marie et laisser épaissir le jus. Bien remuer pendant l’opération. Pour info le lemon curd est prêt à la température de 75°c.
 
Laisser refroidir le lemon curd et le déposer sur une coque de macaron et recouvrir de la seconde coque.

Ces macarons sont extra, et comme il me reste du lemon curd, devinez qui le déguste à la petite cuillère. C’est moi !! Mais c’est plein de vitamine c, en plus c'est un bon antiseptique et il parait même qu'il permettrait de lutter contre les maladies dégénératives du cerveau source wikipédia, alors pensez bien que je ne vais pas m'en priver. En conclusion merci à Mélanie pour sa recette de lemon curd

Repost 0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 15:30

« J’y suis enfin arrivée !! » voilà l’exclamation que toute ma petite famille a entendue vendredi soir. Mais qu’est ce que j’ai bien pu réussir à faire : boucler les cadeaux de noël, avec toute la pression que mes filles surtout mon aînée mettaient ils sont faits depuis le début novembre. Ranger tout mes placards, faut pas rêver quand même ils ont été rangés à la rentrée scolaire. Décorer mon beau sapin, il faudra encore attendre quelques jours. Bon je ne laisse pas plus de suspense, j’ai réussi mes macarons, tout lisses sur le dessus, avec une petite collerette et bien garnis au milieu. Il faut dire que j’avais fait l’expérience plusieurs fois et c’était un échec.  Du coup vendredi, tout le monde s’est caché quand j’ai annoncé « je prépare les macarons ». Il faut dire que je suis arrivée tard, que j’avais du lait à stériliser, une brioche à préparer, et le moment n’était pas franchement propice pour préparer une friandise qui me hante depuis déjà quelques mois. J’étais motivée alors je me suis lancée et j’ai bien eu raison. Pour la recette des coques,  j’ai utilisé le livre « l’atelier macarons », comme je ne pensais pas vraiment réussir mon coup (trop d’échec dans le passé), j’ai utilisé de la confiture et du Nutella pour garnir mes coques..


null

Pour 15 macarons

60 g de blancs d’œufs

60g d’amande en poudre

110g de sucre glace

20g de sucre en poudre.

Du colorant alimentaire pour le fun.

 

4 Jours avant de préparer les macarons séparer les blancs des jaunes.  Ceci est une bonne occasion pour faire une crème anglaise ou une crème pâtissière avec les jaunes d’œufs.

Le jour même, passer les amandes en poudre et le sucre glace au mixeur de manière à obtenir une poudre fine. Passer cette poudre dans une passoire.

Battre les blancs en neige ferme, quand le mélange commence à être blanc ajouter le sucre en poudre puis le colorant alimentaire (pour ma part je n’ai pas mis assez de colorant alimentaire).

Quand les blancs sont bien montés, retamiser dans une passoire les amandes et le sucre vanillé sur les blancs en neiges. Incorporer les amandes aux blancs en prenant bien soin avec la spatule de remonter les blancs du bas vers le haut. Il faut que toutes les amandes soient bien mélangées au blanc.

Transvaser le mélange dans une poche à douille (une astuce prendre une bouteille dont la tête est découpée et retourner le haut de la poche à douille dessus (comme un pull à col roulé), il ne reste plus qu’à remplir la poche à douille).

Faire des petits cercles de taille égale sur du papier de cuisson.

Laisser reposer au moins une heure les macarons dans un endroit sec. Une croute va se former sur le dessus et le bord du macaron.

Préchauffer le four à 150°c et enfourner 12 minutes.

A la sortie du four faire couler un filet d’eau entre la plaque du four et le papier cuisson. Les macarons vont se décoller. Avec une spatule, retirer les macarons et les retourner sur une plaque de pâtisserie pour les faire refroidie et légèrement séchée.

Mettre le parfum sur une coque de macaron et poser l’autre coque dessus.
Maintenant que je sais faire des coques, je vais pouvoir m’amuser pour la ganache.

 

Voilà quelques erreurs à ne pas commettre pour faire de belles coques de macarons.

Bien mixer les amandes et le sucre glace et bien tamiser ce mélange.

Pour tamiser je recommande une passoire en aluminium (j’ai utilisé la passoire en plastique cela rend le tamisage plus long car l’amande se colle au plastique)

Bien utiliser du papier cuisson j’ai utilisé une fois un tapis siliconé et la coque s’est collée sur le tapis donc démoulage impossible.

Finalement ce n’était pas si difficile que cela, et en plus on s’est régalé alors vive les blancs d’œuf. Désolé pour les pâtissiers mais maintenant que je sais faire les macarons, je n’aurais plus besoin de dévaliser aussi souvent votre devanture sauf envie subite (j’adore les macarons !!).

Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 16:00

Quand on prépare une mousse ou une salade de fruit,j'aime bien accompagner ce met de petites gourmandises fort appréciées. L’autre jour, pour accompagner ma mousse au chocolat, j’ai voulu réaliser des tuiles dentelles. Pour la petite histoire, lors de la semaine du goût, ma fille aînée a eu la chance de visiter l’une des plus grande table de la région et en même temps elle a vu comment on fabriquait les tuiles dentelles. Elle est revenue en me disant, maman c’est super facile. Sur ce, je vois une vidéo de benoit Molin qui explique comment on fait des tuiles dentelles et du coup je me dis que cela a l’air plutôt facile.

La fabrication de la pâte est sans difficultée, en fait c’est pour détacher les tuiles que les affaires se corsent. Alors après trois fournées, dont la dernière 100% réussie, je peux vous dire que la tuile est cuite quand tout ces contours sont bien dorés. D’autre part je conseille de ne pas utiliser de tapis siliconé mais des feuilles de cuisson. Je n’ai pas osé lui donner une forme de tuile et l’ai laissé bien plate, car je n’ai pas utilisé de feuilles de cuisson mais un tapis de silicone. Mais si vous arrivez à détacher la tuile encore tièdes vous pouvez lui donner la forme que vous désirez: en forme de cône pour accueillir une ganache, en assiette creuse pour contenir une boule de glace ou crème brulée, une tuile pour tremper dans une mousse. Plate pour faire un mille feuilles. Bref la tuile dentelle est une base idéale à toute vos réalisations.

 


 

Pour 20 tuiles dentelles

60g de jus d’orange

120g de sucre glace

60g de beurre

60g de farine

60g d'amande en poudre

60g d’amandes effilées.

 

Faire fondre le beurre ; le faire refroidir légèrement. Mélanger le beurre avec le sucre vanillé la farine l'amande en poudre et le jus d’orange puis incorporer les amandes effilées. Laisser reposer au froid environ une heure. Sur une plaque de cuisson recouverte de feuille de cuisson étaler finement la pâte avec une spatule.
Faire préchauffer le four à 200°c et enfourner environ 5à 6 minutes avant de sortir définitivement la plaque du four vérifier que les bords des tuiles sont bien colorés.

 

Voilà une recette simple qui permet de décorer votre dessert et lui donne une petite touche sympatique.

Repost 0

Présentation

  • : Le carnet de recette de madame pas pressée
  • Le carnet de recette de madame pas pressée
  • : des recettes faciles rapides et économiques
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails

Articles Récents

  • rocher coco
    Pendant la première canicule, j'ai fait beaucoup de glace, pendant la seconde période de chaud même si elle a été moins longue j'ai aussi fait fonctionner ma turbine à glace un maximum. Les glaces maisons c'est vraiment gourmand, mais après leur réalisation...
  • Quelques idées de dessert glacée pour un été
    Si en mai il ne fallait pas se découvrir d'un fils, on peut dire que depuis quelques jours il fait très chaud, du coup les desserts glacés sont très appréciés au moment du goûter, à un tel point que j'ai l'impression que cette année la sorbetière va fonctionner...
  • Cake à l'orange inspiré de samare
    Dans quelques jours on devrait pouvoir profiter de bon fruits d'été, mais dans ma corbeille de fruits il restait encore quelques oranges que plus personne ne voulait. Les pauvres petites oranges, j'ai décidé d'en faire un bon cake pour nos pose café et...
  • Feuillantine maison
    Si il y a une chose qui est terrible quand on veut faire un dessert, c'est de s'appercevoir que des petits gourmands sont passé dans le placard pour manger les crêpes dentelles. C'est ce qui m'est arrivé à Noël dernier, et vu qu'à l'heure où je m'en suis...
  • Pains au chocolat
    Depuis très longtemps la tradition à la maison c'est de prendre le petit déjeuner du week-end avec des viennoiseries maisons. C'est un incontournable et si par malheur j'oublie de préparer les viennoiseries en fin de semaine, je suis sûre que mes filles...

Nourriture pour cerveau

:
L'informatique à la porté de tous
Des astuces windows
Des fonds d'écrans
Des pps


http://www.aftouch-cuisine.com/images/divers/blogsculinaires.jpg