Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 09:40

Quand il fait beau, on a vite envie de bonnes glaces pour se rafraîchir, et on voit sur la blogosphère de superbes coupes glacées. Je fais partie des cuisinières qui ont la chance d'avoir une sorbetière, mais je sais que beaucoup n'en ont pas faute de place ou encore d'utilité. Du coup, j'ai voulu mes mettre à la place de la mère de famille qui n'a pas de sorbetière, dont les enfants lui réclament une bonne glace, mais qui ne se voit pas sortir pour aller acheter le met tant désiré. Alors pour cette gentille maman désespérée, j'ai voulu voir le résultat d'une glace sans sorbetière, et j'ai fait des esquimaux. Mes filles ont adoré, bon la glace donne une sensation cristallisée qui ne convient pas à la présentation en boule, mais pour des esquimaux c'est tout à fait correct. j'ai utilisé des moules en silicones trouvés chez liddl, mais vous pouvez vous en passer: soit vous récupérer des pots de yaourt, ou vous utilisez des verres à moutarde dont le fond est plus étroit que le haut et de forme "conique" et pour le bâton vous utilisez une petite cuillère ou une paille coupée en deux que vous trempez dans votre glace avant la congélation. Pas besoin d'un budget exorbitant pour se faire plaisir en période de chaud. Cette glace je la dédie à ma copinaute Lajemy, parce que c'est une recette excessivement facile (le lait ne se transformera pas en fromage) et elle pourra apprécier ces framboises d'une autre façon; pourquoi pas en suçant son esquimaux lors de sa pose coucher de soleil.

 

esquimaux-framboise.jpg

Une petite fille qui se régale avec le dernier esquimau

 

 

Pour 12 esquimaux

200g de framboises

250ml de lait entier de préférence

65g de sucre vanillé maison

65g de sucre normal

Le sucre vanillé maison est du sucre ordinaire que l'on ferme dans un bocal hermétique avec deux gousses de vanille, si vous n'avez pas, le remplacer par 65g de sucre normal au-quelle on ajoute une goutte d'arôme vanille.

Bien laver les framboises, et les mettre dans le mixeur pour faire une purée. Passez la purée de framboise dans une passoire fine pour retirer les pépins et garder que la pulpe (étape facultative, c'est pour éviter d'avoir quelques grains croquant sous la dent)

Faire bouillir le lait et ajouter le sucre laisser chauffer 1 minute à feu doux.

Mettre le lait dans le mixeur avec les framboises et bien mélanger 2 minutes.

Transvaser dans les moules à esquimaux et laisser refroidir. Pour accélérer le refroidissement je pose mes moule sur une accumulateur de froid pour glacière et place deux autres accumulateurs sur les côtés.

Quand le mélange est froid mettre au congélateur pour 5 heures, vérifier que L'esquimau est bien pris démouler et déguster aussitôt.

 

Bon voilà une recette super simple et efficace pour faire plaisir à toute la famille qui cherche un peu de fraîcheur.

 

Repost 0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 15:59

Pucinette était de pic-nique l’autre jour. La pauvre, elle qui pensait passer une belle journée à gambader avec d’autres bambins pour une rencontre inter sport, elle s’est retrouvé à pique-niquer avec sa maîtresse dans la salle commune et a fini sa journée dans son école. Le seul point positif qu’elle a trouvé à cette journée c’est son pic nique. Elle a tellement aimé ce que je lui avais fait, qu’elle n’a même pas mangé le sachet de secours de chips. Je n’ai pas pris de photo de son encas, alors désolée mais je ne vous raconterai pas ce qu’il y avait dedans, mais patience ce soir je prépare un autre pique-nique.

Bon j’ai quand même pris des photos des biscuits, parce que je m’en étais réservée. Ben quoi, je suis gourmande moi aussi. Très franchement ils étaient extra, et je vais vous avouer que j’en ai caché quelques uns pour ma pose café d'ujourd'hui. Seul bémol entre temps, je me suis prise d’une rage de dents et du coup j’ai atterri chez le dentiste qui m’a mis une pâte sur la dent qui m’a complètement perturbé le goût. Alors aujourd’hui je n’ai pas pu profiter de ces bons biscuits sniff’ (je crois bien que c’est ma punition pour avoir cacher des biscuits.) Moral de l’histoire, si vous êtes gourmande, mieux vaut préparer en grande quantité et ne rien cacher si vous ne voulez pas la punition suprème .

Bon bref, vous comprendrez que si vous êtes super gourmand je vous conseille de doubler les doses.

 

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

pour 15 beaux cookies

125 g de beurre demi sel

60g de cassonade

1 œuf

125g de farine

1 belle pincée de vanille en poudre

½ sachet de levure

100g de pépites de chocolat

50g de pistache

 

Dans un saladier mélanger la cassonade et le beurre, ajouter l’œuf puis la farine tamisée avec la levure puis ajouter la vanille. Vous obtenez une pâte souple. Dans le mortier broyer légèrement les pistaches les ajouter avec les pépites de chocolat . Bien mélanger le tout.

Prendre un cuillère à glace ou à défaut une grosse cuillère prélever de grosses boules de pâte et les déposer sur du papier sulfuriser.

Laisser reposer une demi heure au froid.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 20 minutes. Laisser refroidir sur la plaque avant de démouler.

Ces cookies se conservent super bien dans une boite en métal.

J’ai fait une page spéciale les règles pour une belle cagnotte pour les gens que cela intéressent.

Repost 0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 22:06

Bon le week end dernier, nous avons été gâtés par le soleil et puis d'un coup il s'est mis à replevoir. Ma théorie, soit monsieur soleil a pris beaucoup de poid  en se goinfrant tout l'hiver et quand il a sorti sa belle tenue d'été il a eu un peu honte du coup il s'est caché derrière les nuages ( ben oui il a fait sacrément chaud tout de même, le soleil devait donc être bien gros). Soit monsieur soleil en a strictement rien à faire de ses rondeurs, mais à force de nous entendre nous plaindre sur ces nouveaux textiles qui ne nous mettent pas en valeur (ben oui c'est pas notre faute si on est un peu enrobé, moi je dis que c'est les couturiers qui ont des lunettes mal adaptées à leur vue), il s'est encore une fois caché pour ne plus entendre nos jérémiades. Bon pour notre décharge, il est arrivé d'un coup celui là, sans crier garde passant du froid au chaud sans même que nous ayons le temps d'alléger nos petits plats. Alors pour que monsieur soleil réapparaisse très vite, je vous livre ma recette de muffins au chocolat ultra light. 

 

muffins-chocolat-huile-d-olive.jpg

 

 

200ml de lait écrémé

50 ml d'huile d'olive

200g de farine

50g de fructose

2 oeufs

80g de pépites de chocolats.

1/2 sachet de levure chimique

 

 

Mélanger les oeufs avec le fructose. Ajouter la farine tamisée avec la levure chimique. Mélanger dans un verre le lait et l'huile et transvaser dans le précédant mélange progressivement en veillant à ne pas avoir de grumeaux.

Répartir la pâte dans les moules à muffins, puis laisser reposer.

Je vous conseille de mettre les pépites de chocolat équitablement répartie dans chaque empreinte juste avant d'enfourner pour éviter que toutes les pépites se retrouvent au fond du muffins.

Préchauffer le four à 175°c chaleur tournante et laisser cuire 25 minutes.

Laisser refroidir avant de déguster. Ces petits muffins se conservent super bien dans une boite spéciale biscuit, un véritable délice. Vous serez peut-être surpris par l'utilisation de l'huile d'olive dans de la patisserie, mais je vous assure que version sucrée c'est un délice

Repost 0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 09:31

Il y a des jours certaines personnes me mettent dans un tel état d’énervement de par leur irresponsabilité, que j’ai vraiment besoin de ma pose sucrée pour adoucir mon humeur. Zou une bonne cuillère et tout d’un coup je monte dans mon petit nuage rose à la pas pressée. Ce doit être pathologique,( mais bon, je préfère cela à partir m’enfiler une boite de médicaments pour retourner à un état zen,) donc le pathologique n’est pas si grave que cela. Cette semaine et bien mes cheveux se sont irisés tout droit sur ma tête et telle une louve je suis partie au combat contre l’irresponsabilité. Alors il fallait bien une bonne part de ce délicieux far breton pour me faire remonter dans mon petit nuage au retour de mon combat. J’avais repéré le far breton chez tattoo et il me faisait de l’œil, surtout que c’est un bon moyen d’utiliser le reste de lait que j’avais. Comme je ne suis pas très pruneau, j’ai utilisé un mélange de raisin sec et de crandberrie  et comme je fais attention de ne pas avoir de super fringales et bien j’ai utilisé du fructose. Le lait quant à lui était écrémé par mes soins, alors fructose plus lait écrémé plus crandberrie cela fait un dessert excellent et en plus il adoucie mon humeur en prenant soin au respect de mes cuisses.

 

far breton1-copie-1

 

 

Pour ce délicieux far qui se conserve très bien au frigo

175g de raisin sec

175g de crandberries

2cuillères à soupe de rhum

250g de farine

75g de fructose en poudre

1 litre de lait écrémé de ferme

5 œufs

Une cuillère à café de vanille en poudre

 

Dans un premier temps laisser tremper une heure les raisins et les crandberries dans le rhum mélangé à un peu d’eau.

Puis 1 heures plus tard mélanger dans un saladier les œufs avec le fructose et la farine. Ajouté progressivement le lait et mélanger bien de manière à éviter les grumeaux. Quand la pâte est prête ajouter la vanille en poudre puis les fruits réhydratés.

Préchauffer le four chaleur tournante à 175°c et laisser cuire 45 minutes.

Laisser refroidir dans le four. Nous  avons dégusté ce far très froid, c’était un véritable délice de quoi vous transporter dans un nuage de gourmandise à la mode bisounours.

 

Repost 0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 07:07

De la crème de lait encore, mais il faut dire que toutes les semaines, j’écume mon lait après l’avoir mis au froid une journée pour permettre à la crème de remonter à la surface. J’explore toutes les applications possibles. Bon il est clair que vu mon bec sucré, j’explore en version sucré mais qui sait peut-être que un jour je déciderai de l’explorer en version salée. Utiliser de la crème à la place du beurre en pâtisserie permet d’avoir un biscuit un peu moins gras puisqu’à tout bien considérer le beurre correspond à la partie sèche de la crème après avoir été battue. J’ai utilisé du fructose pour retarder le pic de glycémie et les envies de grignottage, de plus le pouvoir sucrant du fructose étant deux fois plus important que le sucre on diminue les quantités par deux.

Ces biscuits apparemment étaient souvent fabriqués par les fermières après avoir écumé leur lait.( A en lire les forums qui parlent de lait de vache.) J’y ai apporté ma petite touche personnelle car à la maison un biscuit nature cela ne passe pas vraiment, ils adorent les petits ajouts.

 

biscuit-creme-chocolat.jpg

 

pour deux plaques de biscuits

310g de crème fraiche semi épaisse

310g de farine

155g de fructose

Une poignée de pépite de chocolat.

Un peu de vanille ne poudre

 

 

Mettre la crème de lait la farine et le fructose et la vanille dans un saladier. Bien mélanger le tout, jusqu’à obtenir une pate légèrement compacte. Mettre au frais pendant 1 heure.

Au bout de ce temps de repos, prendre une cuillère à glace et prélever des boules de pâte que vous mettez sur une plaques. Sur chaque boule mettre quelques pépittes de chocolat.

Préchauffer le four à 175°c chaleur tournante et enfourner pendant 25 minutes. Laisser refroidir.

Ces biscuits se conservent très bien dans une boite à biscuits.

C’est simple, c’est léger alors autant ne pas se priver d’une petite gourmandise.

Repost 0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 08:07

La gourmandise est un vilain défaut me direz-vous, moi je l’assume, j’adore ma pose sucrée. Mais j’ai un peu abusé de gourmandises ces derniers mois, du coup j’essaie de trouver une alternative pour diminuer la quantité de sucre. L’autre jour, il y avait une promotion de sirop d’agave, du coup je me suis dis que c’était le moment idéal pour tenter l’expérience. Ce sirop d’agave en temps normal n’est pas vraiment bon marcher, en biocoop on le trouve aux alentours de 9€ le kilo, aussi je voulais savoir si cela valait vraiment le coup. Le vendeur m’a dis qu’il fallait utiliser en gros 75g de sirop à la place de 100g de sucre. Pour ma part j’ai utilisé ce rapport pour la recette 45g de sirop pour 100g de sucre.

Le résultat des petits moelleux biens agréables en bouche, légèrement sucrés avec les fruits qui apportent une touche un peu plus sucrée en bouche. Je ne sais pas si ce sont les fraises séchées que j’ai mixées qui ont apporté cette note suffisamment sucrée ou si c’est le sirop d’agave. Pour les diabètique ce sirop est une bonne alternative mais d’un point de vue coup et dosage, je préfère le fructose.

Pour ces petits moelleux encore une fois j’ai utilisé la crème de lait de ferme. Et oui je trouve que cela remplace avantageusement le beurre surtout que je ne me suis pas encore mise à l’expérience beurre maison.

 

moelleux-fraise.jpg

 

 

Pour 10 moelleux

90g de sirop d’agave

200g de farine

200g de crème de lait

2 œufs

80g de fraises séchées.

 

Mélanger la  crème et le sucre ajouter les œufs puis la farine tamisée avec la levure.

Mettre les fraises séchées dans un mixeur et mixer par petites impulsion attention à ne pas obtenir une pate de fruit car le mixeur chauffe un peu les aliments.

Mettre les fraises dans la pâte et bien mélanger avec une spatule pour bien répartir les fruits.

Répartir la pâte dans les moules à muffins et laisser reposer une heure.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 25 minutes.

 

Et voilà une petite pose sucrée très sympathique que l’on apprécie pour accompagner le café. Et oui quand on a un vilain défaut la seule solution trouver une alternative pour limiter les dégâts.

Repost 0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 23:55

Je vous ai parlé de madame la vache et de son lait crémeux. Je vous expliquais que j’avais décidé d’écrémé le lait de manière artisanale afin de rendre mes préparations à base de lait un peu moins riche. Du coup pour les poses café je propose de gâteau à la crème de lait. Aujourd’hui je vous propose un marbré à la pistache. Pour cette préparation j’ai utilisé de la pâte pistache sévarome dénichée chez délices du chef. Cette pâte pistache, quand vous ouvrez la boite, offre une véritable explosion de saveur au narine, et la couleur d’un vert foncé est superbe. Franchement je ne regrette pas ce produit c’est un véritable délice, un amis pâtissier m’a d’ailleurs dit que c’était la pâte pistache avec laquelle il préférait travailler.

 

marbre-pistache.jpg

 

 

pour un cake marbré 

190g de crème fraiche semi épaisse

190g de sucre

190g de farine tamisé avec un demi sachet de levure chimique

2 œufs

2 cuillères à soupe de pâte pistache.

 

Mélanger le sucre et les œufs, ajouter la crème puis la farine et la levure tamisée. Prélever la moitier de la pâte et mélanger deux cuillères à soupe de pâte pistache avec.

Beurrer un moule à cake et fariner légèrement. Mettre une couche de pâte nature une couche de pâte pistache puis finir avec un peu de pâte nature.

Préchauffer le four à 175°c et le faire cuire 40 minutes. Laisser refroidir avant de démouler et déguster.

Ce gâteau est d’une simplicité enfantine et en plus c’est un petit délice. Si vous êtes à la recherche de pâte pistache, je vous conseille donc de faire un tour chez délices des chefs, vous y trouverez pleins d’autre produit destinés  aux  professionnels  de l’alimentation à un prix attractif et avec une qualité exceptionnelle.

Maintenant je vais vous proposer un petit sondage, en fonction de vos réponses sera déterminé l’article de samedi, soit une recette pour enfant sage soit une recette un peu plus classique. Qui va gagner ? Vous le déciderez allez zou au sondage pour le fun.

 

Repost 0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 09:04

Alors que les filles jouaient dans le jardins et que je les regardais jouer, je me suis mis à penser subitement au gouter. Je vous dirais c’est un peu normal, le matin en navigant sur le site deNawal , j’avais repéré un gâteau à la noix de coco et j’avais envie de le tester. Je vous conseille vivement d’aller voir la recette originale. Du coup je leur ai proposé un gâteau pour le goûter et devant leur enthousiasme, ni une ni deux je me suis exécutée. Ce gâteau est très rapide d’exécution ce qui prend du temps c’est la cuisson ; et il est franchement divin. Bon j’y ai mis ma touche personnelle car la petite n’aimant pas la noix de coco je lui ai promis  un peu de chocolat dedans et j’ai ajouté une cuillère de rhum ambré pour donner une note des îles. Bon j’ai mis du beurre demi sel car je vous assure que cela apporte un vrai plus à tout les desserts (pourtant je n’ai aucune origine bretonne.)

 

moelleux-noix-de-coco-chocolat.jpg

 

 

pour un gâteau diamètre 25cm 

185g de farine

1 sachet de levure chimique

60g de noix de coco râpée

200g de sucre

125g de beurre demi sel

2 cuillères à soupe de cacao amère

2 œufs

25cl de lait.

1 cuillère à café de rhum.

 

Dans le bol du mixeur mélanger les œufs et le sucre.

Faire fondre le beurre demi sel et l’ajouter au mélange précédant, puis incorporer la farine tamisée avec la levure et le cacao. Ajouter progressivement la noix de coco râpée enfin par petite touche, incorporer le lait puis le rhum.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 40 minutes

 Et voilà un petit quatre heure qui a fait le bonheur des petits et des grands.

Repost 0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 09:18

Vous savez déjà que j’achète mon lait à la ferme et  que je suis super gourmande. Le lait de ferme c’est super bon, le seul bémol, c’est qu’il est très riche en crème, et avec l’arrivée des pâturages, il va encore plus s’enrichir (les vaches ont une chance, elles évacuent le trop plein alimentaire dans leur lait, et qui va absorber ce lait super crémeux c’est moi, donc je m’engraisse à la place de la vache). Résultat, j’ai décidé d’écrémé mon lait et avec la crème préparer des gourmandises. Sur trois litre de lait, j’ai récolté 200g de belle crème. Du coup j’ai décidé de le transformer en délicieux muffins pour ma pose café. Le résultat est plutôt sympa. Je vous vois venir, comment je fais je n’ai pas de vache, et bien moi je vous dirais vous  n’avez qu’à ouvrir un pot de crème fraiche semi épaisse.

 

muffins-a-la-creme.jpg

 

Pour 9 muffins

200g de crème fraiche

150g de sucre

50g de sucre vanillé maison

200g de farine type 45

2 oeufs

2 poignets de pépites de chocolat.

 

Mélanger rapidement les sucres et la crème fraiche, ajouter  la farine. Séparer les blancs de jaunes et ajouter progressivement les jaunes à la crème. Battre les blancs en neige et les incorporer progressivement à la pâte puis ajouter les pépites de chocolat.

Mettre dans les moules à muffins et enfourner dans un four préchauffer à 175°c pendant 30 minutes.

Et voilà un petit délice. Bon vous savez, quel est le point fort d’écrémer le lait de vache, d’une part quand je vais utiliser mon lait pour diverses préparations et bien elles seront un peu moins riches et d’autre part je vais utiliser cette crème et j’espère arriver à en faire quelques produits dérivés pour mes gourmandises. Alors madame la vache, va courir dans les pâturages, profites de la bonne herbe j’ai trouvé un moyen de ne pas prendre les bourrelets à ta place (mais attention à trop manger goulument tu risques ta santé)

Repost 0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:15

L’autre jour j’ai voulu faire  de la mozzarella maison, j’ai obtenue une belle boule que je compte bien tester dans une salade ou encore une pizza. J’avais donc du petit lait, et comme j’ai vu que le lait ribot correspondait au petit lait résultant de la fabrication du fromage. Après avoir goûté ce petit lait qui n’avait pas un mauvais goût je me suis dis qu’il irait à merveille dans des muffins. Du coup je me suis lancée dans la fabrication des muffins. Quelques pralines dans le placard et zou le gouter est tout trouvé, un petit délice. Donc si l'envie vous prend de faire du fromage, foncez car dans le lait tout est bon, alors la question existenciel pourquoi les produits sont-ils si cher quand on voit le prix qu'il est acheté et qu'il n'y a aucune perte avec ce produit? Serions nous les vaches à lait???


muffins-lait-ribot.jpg
 

Pour 8 coeurs de muffins

150 ml de petit lait

200g de farine mélangée avec un sachet de levure

50g de sucre

50g de sucre vanillé maison

2 œufs

120g de beurre demi sel

2 belles poignées de praline roses concassées.

 

Faire ramolir le beurre puis le mélanger avec les deux sucre de manière à obtenir un belle pate blanche incorporer les œufs un à un puis le petit lait enfin ajouter la farine.

Mélanger les praline à la pâte pour bien les répartir.

Remplir chaque empreinte de préparation à muffin.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 25 minutes.

Petit intermède pour l'équipe over-blog. Depuis plusieurs jours mes lecteurs rencontrent des difficultés pour venir me visiter. C'est très embêtant surtout quand on a eu la mauvaise idée de s'inscrire à un classement de blog de cuisine et que le blog n'est pas visible. C'est ballot de voter pour un blog quand on ne peut pas le visiter. Aussi je vous demande de bien vouloir faire quelques choses pour nous nombreux bloggeurs qui faisont tout pour aider votre plateforme à rester performante en s'inscrivant dans des concours dans le but d'un référencement. Je vous remercie d'avance pour la rapidité de votre travail.

Repost 0

Présentation

  • : Le carnet de recette de madame pas pressée
  • Le carnet de recette de madame pas pressée
  • : des recettes faciles rapides et économiques
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails

Articles Récents

  • rocher coco
    Pendant la première canicule, j'ai fait beaucoup de glace, pendant la seconde période de chaud même si elle a été moins longue j'ai aussi fait fonctionner ma turbine à glace un maximum. Les glaces maisons c'est vraiment gourmand, mais après leur réalisation...
  • Quelques idées de dessert glacée pour un été
    Si en mai il ne fallait pas se découvrir d'un fils, on peut dire que depuis quelques jours il fait très chaud, du coup les desserts glacés sont très appréciés au moment du goûter, à un tel point que j'ai l'impression que cette année la sorbetière va fonctionner...
  • Cake à l'orange inspiré de samare
    Dans quelques jours on devrait pouvoir profiter de bon fruits d'été, mais dans ma corbeille de fruits il restait encore quelques oranges que plus personne ne voulait. Les pauvres petites oranges, j'ai décidé d'en faire un bon cake pour nos pose café et...
  • Feuillantine maison
    Si il y a une chose qui est terrible quand on veut faire un dessert, c'est de s'appercevoir que des petits gourmands sont passé dans le placard pour manger les crêpes dentelles. C'est ce qui m'est arrivé à Noël dernier, et vu qu'à l'heure où je m'en suis...
  • Pains au chocolat
    Depuis très longtemps la tradition à la maison c'est de prendre le petit déjeuner du week-end avec des viennoiseries maisons. C'est un incontournable et si par malheur j'oublie de préparer les viennoiseries en fin de semaine, je suis sûre que mes filles...

Nourriture pour cerveau

:
L'informatique à la porté de tous
Des astuces windows
Des fonds d'écrans
Des pps


http://www.aftouch-cuisine.com/images/divers/blogsculinaires.jpg