Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 10:18

 

Vous le savez je suis très bec sucré, j’adore manger une petite sucrerie après le repas de midi. Je sais les mauvaises habitudes qui ne sont pas forcément bonne pour la ligne. Mais si je n’ai pas ma petite sucrerie, j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose. Alors tant pis un dessert fait maison, en contrôlant ce qu’il y a dedans, c’est toujours mieux qu’un petit biscuit industriel plein de cochonnerie.

Autre point j’adore préparer des flans pâtissiers quand il me reste du lait de la ferme. C’est un dessert frais, agréable et qui se conserve très bien au frigidaire. L’autre jour, comme il me restait du lait de ferme que j’avais écrémé de façon artisanal, je me suis dis qu’il serait parfait pour un bon flan pâtissier à la noix de coco. Je n’ai vraiment pas été déçue, je l’ai accompagné avec un caramel aromatisé au rhum, c’est une explosion de saveur en bouche , une petite quantité suffit à combler ma gourmandise. Ce flan est d’une simplicité telle qu’il serait dommage de s’en priver.

 

flan-patissier-a-la-noix-de-coco.jpg

 

 

Pour un moule à tarte grande taille

1 litre de lait de ferme écrémé à la passoire

150g de sucre

90g de maïzena

4 œufs

60g de noix de coco

1 cuillère à soupe de rhum.

 

Dans une grande casserole faire chauffer le lait.

Dans un saladier mélanger les œufs et le sucre, ajouter la noix de coco puis le rhum et en dernier la maïzena.

Quand le lait est chaud le mettre dans le mélange, bien battre de manière à ce qu’il n’y ai pas de grumeau puis retransvaser dans la casserole et laisser sur feu doux pendant 3 minutes pendant trois minutes. Mettre la mélange dans un moule à tarte.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 40 minutes.

Laisser refroidir puis mettre au frais au moins 4 heures avant de déguster.

 

Aujourd'hui 1er mai, je vous offre un petit brin de muguet de mon jardin.

 

muguet.jpg

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 10:18

S'il est un dessert que ma fille va engloutir avec plaisir c'est le brownie au chocolat. En général, c'est un véritable succès auprès des enfants, et je dois dire que cette fois-ci le succès était aussi auprès des adultes.

J'adore utiliser le beurre demi-sel dans les desserts, je trouve que ce beurre met en évidence les arômes du chocolat et des noix de pécan. L'avantage du brownie, c'est un dessert très simple à préparer et aussi très rapide, le lendemain il est encore meilleur. Pour ce brownie ma fille m'a demandé d'utiliser du chocolat au lait, j'avais déjà utiliser ce chocolat et c'était un véritable délice.

 

brownie-noix-de-pecan.jpg

 

pour ce dessert

100g de beurre demi sel

70g de beurre

170g de chocolat au lait

3 oeufs

210g de cassonade

10 cl de crème fraîche

110g de farine

125 g de noix de pécan

 

Mettre le chocolat et les deux beurres à fondre sur le bain marie.

Mélanger à part, les oeufs avec le sucre et faire mousser le mélange, incorporer la crème fraiche puis le chocolat et le beurre fondu. Ajouter la farine tamisée. Passer les noix de pécan au mixeur et hacher grossièrement et l'incorporer au chocolat.

Mettre dans un moule à manqué  et enfourner 30 minutes dans un four préchauffé à 175°c.

 

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 10:38

 

Pour ce repas de Pâque en famille, j’avais envie de clôturer par un dessert frais et léger. Du coup je me suis lancée sur un cheese- cake sans cuisson. Comme j’avais un reste  pâte sablé maison, j’ai opté pour dresser le cheesecake sur un rond de pate sablé plutôt que de briser des petits sablés maison et de mettre du beurre. La pâte se desséchant au contact du fromage on obtient un dessert frais et léger. Une gelée de poire tonka entre le biscuit et le fromage et une touche de rappel dans le fromage avec du sirop de poire. Autre point non négligeable, j’ai utilisé de la ricotta et j’ai mélangé la ricotta à une meringue italienne ce qui rend ce dessert ultra léger. Et oui j’ai pensé un peu aux personnes qui regardent leur ligne ou qui sont obligés de restreindre leur apport alimentaire en graisse pour cause de santé.

Un moule à manqué avec les bords escamotables ou un cercle à pâtisserie sont nécessaires  pour la réalisation de ce dessert.

 

cheese-cake.jpg

 

150g de pâte sablé maison.

2poires

3 cuillères à soupe de sucre

¼ de fève tonka

6g de gélatine en poudre.

 

3 blancs d’œufs

187 g de sucre

 4.5 Cuillères à soupe d’eau

3 cuillères à soupe de sirop de poire

Quelques gouttes d’arome vanille

500g de ricotta

9g de gélatine en poudre.

 

Sur une plaque à pâtisserie faire cuire un rond de pâte sablée maison de la taille du cercle à pâtisserie utilisé. 30 minutes à 175°c laisser refroidir.

Pendant ce temps préparer la gelée de poire, éplucher et couper les poires en tout petits morceaux les mettre dans une casserole avec le sucre un fond d’eau et la fève tonka. Quand la poire devient tendre ajouter la gélatine en poudre et bien remuer. Laisser refroidir de manière à ce que la gelée durcisse (je l’ai mis ¼ d’heure dans le congélateur pour bien refroidir la gelée.

Etaler la gelée de poire sur le fond de pâte.

Mélanger la ricotta avec le sirop de poire et l’arome vanille puis ajouter la gelée en poudre. Bien mélanger de manière à répartir la gelée de façon uniforme. Battre les blanc d’œuf en neige, pendant ce temps chauffer le sucre avec l’eau (attention garder 1 cuillère à soupe de sucre de côté pour serrer les blancs quand ils commencent à monter). Quand le sucre atteint 120°c, l’incorporer au blanc d’œuf tout en continuant à remuer puis baisser la vitesse du batteur et battre jusqu’à refroidissement des blancs d’œuf. Incorporer délicatement la meringue à la ricotta. Mettre le fromage sur la gelée de poire et faire une couche régulière. Mettre dans un frigidaire bien froid pour laisser prendre ce dessert.

 Parsemer un peu de chocolat pour la déco et voilà un délicieux dessert onctueux. Voulant garder une sensation de mousse pour le fromage, volontairement je n’ai pas mis trop de gélatine uniquement pour tenir un peu la mousse, pour ceux qui veulent un dessert un peu plus ferme je conseille de mettre 12g de gelée en poudre.

Ce dessert avait une tenue à peu près correcte, il était léger et super agréable en bouche, je renouvellerai l'expérience avec d'autre fruits ou encore d'autre saveur.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 10:33

Bon je vous avais dis que je serais un peu plus diététique ces temps ci, mais cette petite tarte est tellement bonne qu’il aurait été dommage que je ne vous la livre pas d’autre part, si vous voulez alléger la tarte, vous pouvez tout à fait utiliser une pâte moins riche ou encore la présenter en verrine avec un petit biscuit léger mais dans ce cas ce n'est plus une tarte au citron. Ce week end , j’organisai une soirée pizza et pour conclure le repas j’ai voulu une touche de fraîcheur avec une tarte au citron. J’adore les tartes au citron meringuées, c’est un de mes petits pêchers mignon. J’ai mélangé un peu de meringue à ma sauce citron ce qui a eu deux inconvénients: l’un lors de la préparation, j’étais un peu juste en meringue du coup il a fallu ruser, ensuite ayant mélangé un peu trop de meringue au citron la coupe a été difficile. Il n’en reste pas moins que cette tarte était délicieuse et mérite bien une petite place sur ce blog. La prochaine fois, j’ajouterai un peu de gélatine pour rendre un peu de consistance à ma tarte.

Bon passons à la recette

tarte-citron.jpg


Une pâte sablée
250g de farine type 45
175g de beurre
62g de sucre semoule
1 œufs
Du sel
62g d’amande en poudre.

 

Mélanger la farine, la poudre d’amande et le sucre. Ajouter en petits  morceaux le beurre et l’incorporer à la masse sèche. Quand le beurre est bien incorporé, casser un œuf dedans et continuer à remuer jusqu’à le formation d’une boule de pâte. Laisser reposer une heure au froid.

Etaler la pâte et la mettre dans le moule avec une fourchette piquer le fond de pâte j’utilise des pierres décorative pour empêcher les bords de tomber lors de la cuisson.

Préchauffer le four à 175 °c et enfourner 40 minutes.

Laisser refroidir.

 

Le lemond curd. 

4oeufs
4gros citrons
50g de cassonade
1cuillère à soupe de maïzena.

 

Dans un bol bien mélanger le jus de citron le sucre et les œufs ajouter la maïzena.

Mettre le bol au bain marie et remuer tout en faisant chauffer le mélange. Quand le curd a épaissi il est prêt.

 

La meringue italienne
3blancs d’œufs
180g de sucre semoule
4.5 Cuillère à soupe d’eau.

 

Dans un premier temps battre les blancs d’œuf à petite vitesse et augmenter la vitesse progressivement quand les blancs commencent à monter ajouter une cuillère à soupe de sucre afin de serrer les blancs. Pendant ce temps mettre le sucre (moins une cuillère à soupe)et l’eau à cuir jusqu’à ce que le sucre atteigne 120°c. Ajouter le sucre au blancs tout en continuant à battre les blanc à vitesse réduite. Battre environ 10 minutes de manière à ce que la meringue refroidisse.

Transvaser un quart de la meringue dans le lemon curd et mettre le reste dans la poche à douille.

Etaler le lemond curd sur le fond de tarte puis avec la poche à douille recouvrir le lemond curd.

Avec un chalumeau colorer la meringue et mettre au frais en attendant de servir.

 

Voilà un dessert fort apprécié.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 00:00
Related Posts with Thumbnails

Depuis le temps que je publie sur ce blog et que vous me lisez vous avez compris je suis une incorrigible gourmande et d’une recette basique que je suis sensée préparer, mes papilles s’émoustillent et zou d’un dessert très gourmand et excellent à la santé né un dessert encore plus gourmand et un peu moins diététique puisque je le nappe d’une succulente couche de caramel au beurre salé et y ajoute une petite pâte feuilletée qui trainait dans mon frigo. Vous me direz la gourmandise est un vilain défaut, mais franchement vous connaissez tous le slogan manger bouger alors je bouge deux fois plus et en plus comme la plupart du temps je  tout fait maison  ma gourmandise et bien elle est limitée (car je ne peux pas faire en même temps un mille feuille un fraisier une duchesse au chocolat … et du coup ma consommation s’arrête à une gourmandise pas jour.) A la base je disais donc ce dessert était composé de fruits coques source de vitamine de graisse bénéfique pour la santé. Je vous mets le lien fort intéressant sur les études sur le fruit coque http://www.eufic.org/article/fr/nutrition/comprendre-alimentation/artid/fruits-coque-grasses-benefices-maladies-consommation/

tarte-poire-fruit-coque.jpg 

 

Pour ce dessert

Un rouleau de pâte feuilleté

2 poires

50g de noisette entière

35g de noix de pécan

60g de noix

3 jaunes d’œufs

20g de maïzena

60g de sucre vanillé maison

25cl de lait entier

50g de beurre ½ sel

1 cuillère à café de chicoré.

 

Enlever les pépins de la poire et l’éplucher la poire et la couper en deux. Avec un couteau couper de fine lanière en prenant soin de ne pas découper la base. Cela vous permettra d’ouvrir la poire en éventail pour la mettre sur le fond de pâte feuilleté.

Dans un mixeur mixer le trois fruits coques afin d’obtenir un poudre grossière (j’adore la sensation croquant et rustique en bouche)

Faire chauffer les 25cl de lait, pendant ce temps dans un bol mélanger les œufs le sucre et la maïzena, puis délayer avec le lait chaud et transvaser dans la casserole pour faire épaissir la crème.

Ajouter le beurre ½ sel puis les fruits coque et transvaser sur le fond de tarte.

Préchauffer le four à 200°c et enfourner 15 minutes puis baisser le feu à 175°c et laisser cuire encore 25 minutes.

Pendant que la tarte cuit c’est le moment de préparer le miroir caramel au beurre salé.

 

2g de gelé en poudre délayée dans un peu d’eau

50g de sucre vanillé maison

50g de sucre normal

1 cuillère à soupe d’eau

75g de beurre demi sel

10cl de crème fraiche.

Dans une casserole mettre les deux sucres et la cuillère d’eau, mettre sur le feu et laisser le caramel bien caraméliser et devenir liquide brun, ajouter le beurre demi sel bien l’incorporer au caramel puis petit à petit la crème fraiche. En dehors du feu rajouter la gelée délayer (contrairement à l’agar agar on incorpore  la gelée alimentaire hors du feu pour qu’elle ne perde pas ces propriétés) laisser refroidir un peu avant de napper la tarte encore chaude.

Laisser refroidir ce fabuleux dessert. Bon il ne me reste plus qu’à bouger deux fois plus, heureusement que la nature s’éveille et m’appelle au secours car je vais bouger 4 fois plus ce qui me permettra encore d’autre gourmandises lol.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 09:17

A force de voir des recettes de notre enfance, principalement du riz au lait, j’ai été vraiment tentée. La tentation était d’autant plus grande que je devais faire des desserts lactés pour écouler mon stock de lait. Il y a tellement de photos toutes plus alléchante les unes que les autres, qu’au moment où je parcourais un article sur le sujet une petite voix derrière moi m’a dit «  j’en mangerais bien moi de ce dessert, tu pourrais me le faire ». Et voilà comment ni une ni deux j’ai sorti ma casserole, mes ingrédients et j’ai confectionné ce fabuleux dessert, surtout que le coulis de caramel au beurre salée il m’en restait de ma recette de flan pâtissier.


riz-au-lait.jpg

 

Pour le riz au lait

750ml de lait entier de ferme (très riche en crème)

75g de riz rond

75g de cassonade

Quelques gouttes d’arôme vanille

Une pincée de cannelle en poudre.

Un cuillère à café de rhum.

 

Dans une casserole faire bouillir le lait, ajouter l’arôme de vanille et la cannelle en poudre.

Dans un bol mélanger la cassonade et le riz et transvaser dans le lait bouillant. Laisser mijoter 1 heure sur feu très bas (j’ai pris le plus petit bruleur en position basse) en remuant de temps en temps pour que le riz n’accroche pas. Au bout de ce temps transvaser dans des ramequins, laisser refroidir avant de mettre dans le frigo. Peu de temps avant de servir napper d’une bonne couche de caramel au beurre salé la recette ici, que vous pouvez aromatiser selon vos envies.

Et voilà un fabuleux dessert avec lequel je me suis régalée, un bon retour en enfance mais ne sommes nous pas tous encore un peu enfant quelques parts ?



Je vous rapelle que je participe au classement des blogs de aftouch vous pouvez me soutenir en cliquant une fois par jour sur le lien aftouch présent en haut de mon acceuil ou sur le côté de mon article. Connectez vous sur votre compte dans rechercher taper madame pas pressée et voter. Je vous remercie pour votre soutien.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 10:29
Related Posts with Thumbnails

Quand il me reste beaucoup de lait, j’opte toujours pour un dessert lacté.Pendant les vacances je dois dire que nous consommons un peu moins de lait que pendant la période scolaire. Les filles se levant plus tard, elles n’ont pas une grosse faim pour le petit déjeuner et comme à midi nous mangeons un peu plus tard, nous ne faisons pas de pose quatre heure avec un lait chocolat chaud. Et puis avec le retour de la douceur le lait chocolat chaud va vite être remplacé par des poses glaces (tiens me voilà en train de rêver au douce saveur de l’été) mais en attendant des périodes un peu plus chaude, je fais un flan pâtissier avec un super nappage caramel (à force de voir Nigella et ces yeux gourmands quand elle prépare un dessert avec un beau nappage, j’en ai rêvé).


flan-patissier-caramel-corse.jpg 

 La pâte brisée 

250g de farine

125 g de beurre

40g de sucre ne poudre

Un peu d’eau

Epice  pour pain d’épice.

Dans le robot mettre la farine, le sucre, les épices et le beurre. Quand le beurre a bien intégrer la matière sèche incorporer progressivement l’eau de manière à former une boule de pâte. Laisser reposer avant d’étaler.

Mettre la pâte dans un moule à tarte, lester légèrement la pâte d’haricot ou encore de petites billes que l’on trouve dans les magasins de déco.

Préchauffer le four à 200°c et laisser cuire 20 minute.

 

Flan patissier au citron

1 litre de lait
4 oeufs
150g de sucre
90g de maïzena
Le jus d’un citron et le zeste
de l'arôme de citron
.

Dans une casserole faire chauffer le lait. Dans un saladier mélanger le sucre et la maïzena puis ajouter un à un les œufs le jus du citron et le zeste tout en remuant bien. Enfin ajouter l'arôme citron. Quand le lait commence à bouillir l'incorporer délicatement à la maïzena de manière à ce qu'il n'y ait pas de grumeau. Puis retransvaser ce mélange dans la casserole et laisser épaissir  tout en remuant environ 2 minutes.

Garnir le fond d e pâte brisé
préchauffé le four à 175°c et laisser cuire 40minutes

Le lendemain préparer le caramel de nappage.

Nappage caramel au beurre salé corsé.

Une cuillère à soupe de chicoré.

100g de sucre en poudre

1 cuillère à soupe d’eau

10cl de crème fraiche

75g de beurre salé.

Dans une casserole faire caraméliser le sucre avec un peu d’eau, quand le sucre a une belle couleur ajouter progressivement la crème fraiche, en évitant que le sucre se durcisse, puis hors du feu ajouter le beurre salé coupé en morceau et la chicorée. Remettre un peu sur feu doux pour laisser épaissir un peu  le caramel, puis le laisser refroidir avant de napper le flan patissier.

 

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 11:37
Related Posts with Thumbnails

 

L’autre jour, quand j’ai fait mon tajine, je n’ai utilisé qu’une moitié d’ananas. J’ai fais flambé l’autre moitié pensant la manger telle quelle en dessert, mais très franchement les parts de tajine était si grosses, que nous n’avions plus faim. Et puis dans l’après midi, j’ai eu en envie subite avec ces ananas et j’ai confectionné un petit dessert. Comme nous sommes très gourmands nous avons nappé notre petit dessert de caramel et avons adoré. Et oui nous sommes partis du fameux dicton "l’ananas est un brûle graisse" alors pourquoi ne pas en profiter pour se faire vraiment plaisir.



clafouti-ananas.jpg 

 

Pour 4 cassolettes

½ ananas

1 cuillère à soupe de sucre vanillé maison

10cl de rhum

 

30g de maïzena

45g de farine type 45

50g de sucre vanillé maison

120g de lait entier

2 œufs.

Couper l’ananas en petits morceaux, les faire revenir dans une poêle de manière à ce qu’ils dorent légèrement. Saupoudrer de sucre vanillé. Ajouter le rhum, sortir la poêle du feu et mettre une allumette pour faire flambée (par précaution je fais flamber mon rhum en étant loin de tout élément de cuisine).

Dans un saladier, mélanger l’œuf le sucre puis ajouter la farine et la maïzena. Bien battre puis avec un fouet ajouter progressivement le lait de manière à éviter les grumeaux.

Dans des ramequins mettre les ananas flambés, puis un peu de pâte.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 35 minutes.
 Et voilà un petit dessert fort sympathique pour famille gourmande.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 14:26
Related Posts with Thumbnails

Cet été il m’a dis qu’il adorait les mûres. Cet été elle m’a dis qu’elle adorait le caramel. En voilà des révélations très intéressantes quand on prépare un repas. L’autre jour, alors qu’ils venaient manger à la maison, je leur ai fait ce petit dessert afin que chacun puisse trouver l’aliment qu’il adore. Ce dessert est composé d'une couche de biscuit à la cuillère ,de mûre en gelé avec une mousse caramel à laquelle j’ai ajouté un peu de gélatine pour lui permettre de tenir lors du service. J’ai eu l’idée de ce dessert en allant faire un tour chez Maïwen qui met toujours la main à la pâte pour confectionner de superbes recettes, elle avait fait une buche chocolat blanc insert framboise et j’avais trouvé cette idée d’insert super. La mousse caramel se marie parfaitement avec la mûre, c’est une véritable délice, j’en avais fait pour un régiment alors que nous n’étions pas si nombreux et tout a été dégusté.


mousse-caramel-coeur-mure.jpg
 

Pour l’insert mûre.

9g de gélatine en poudre ou 4.5g de feuille de gélatine

500g de mûres congelées

100g de sucre (tout dépend des mûres si elles sont très sucrées 50g).

 

Dans une casserole mettre les mûres et le sucre à cuire légèrement, le but est de laisser évaporer une partie du liquide, et de donner une consistance sirupeuse. Surtout veiller à ne pas trop écraser les mûres pour avoir la sensation de fruit en bouche. Eteindre le feu .Mettre la gélatine dans un peu d’eau et la déposer dans la casserole. Bien remuer pour que la gélatine soit diffusée de partout.

Si vous voulez faire des portions individuelle mettre les fruits dans des empreintes à glaçons, si vous voulez faire un seul dessert, couper des bandes de carton d’une largeur de 4 cm 2 de longueur 25cm et deux de longueur 5cm. Assembler toutes les bandes en les enroulant dans un papier aluminium. Déposer les bandes sur un plat de manière à former un rectangle, mettre un papier film qui va accueillir les fruits en gelée. Laisser prendre 4 heures la gelée.

La mousse de caramel.

100g de sucre en poudre

75g de beurre salé

40cl de crème fraiche très froide

2 grammes d’agar agar

Dans une casserole faire cuire le sucre avec deux cuillères à soupe d’eau. Faire chauffer au micro onde 10 cl de crème fraiche. Quand le caramel est coloré, ajouter la crème chaude Ajouter l'agar agar et laisser chauffer deux minutes puis incoporer le beurre en petit morceaux hors du feux.
Quand la mousse a refroidi la transvaser dans la chantilly et mélanger délicatement. Laisser prendre cette mousse une heure au frais.

 

Quand les fruits gélifiés on bien pris et que la mousse caramel a une texture qui tienne on dresse le dessert. Dans un cadre, on met une couhe de biscuit à la cuillère, on place les fruits en gelé et enfin on recouvre de mouse de manière à ce que le cœur de fruit ne se voit pas.

On laisse reposer un peu jusqu’au moment du dessert.

Ce dessert peut très bien finir un repas de saint valentin en faisant des portions individuelles comme des petits ramequin en forme d coeur

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 12:47

Il y a des jours où quand on a du monde, on se demande ce que l’on va préparer pour le dessert. Il y a les salades de fruits qui passent bien, les entremets et tiramissu. Mais quand on s’y prend au dernier moment, on peut oublier ce genre de dessert, soit parce que l’on n’a pas assez de fruits frais soit parce que la veille on a complètement zappé le dessert et du coup il ne sera pas de bonne texture pour l’heure du repas. La dernière alternative pour  un dessert pas trop sec et bien appréciable en fin de repas c’est  l’option tarte. Voilà mon choix de l’autre jour, tout simplement parce que le dimanche à 10 heures je me suis rendue compte que je n’avais rien pour la touche sucrée du repas. Du coup j’ai improvisé cette petite tarte en fouillant dans mon placard et en trouvant une boite de poire au sirop. Le résultat est très sympathique et vraiment je referai ce dessert, car à l’heure qu’il ai j’en remangerai bien une part mais il n’y en a plus.

 

tarte-poire-frangipane.jpg


Une pate feuilletée sucrée

200g de beurre

200g de farine

100g d’eau froide

25g de sucre.

 

Dans un mixeur mélanger la farine le sucre le beurre et l’eau. Puis mettre la pate au froid 1/2 heure pour redurcir le beurre. Sur un plan de travail bien fariné étalée la pate puis la rouler sur elle-même et enfin rouler ce rouleau de pâte pour faire un escargot. Remettre au froid 1 heure. Aplatir l’escargot étaler la pate sur un plan de travail bien fariné et transvaser la pate dans un moule à tarte. Pour les photos explicatives de cette pâte je vous conseil de suivre ce lien

 

La garniture.

Du salidou

Une boite de poire 800g

100g d’amande en poudre

50g de noisette

50g de noix de pécan

30g de sirop d’érable

50g de sucre

30g de sirop de la boite de poire

1 œuf

1 yaourt

1cuillère à café de rhum.

 

Etalé le salidou sur la pate feuilleté, déposer les demi poires.

Dans un saladier mélanger les œufs, le yaourt, le sucre , le sirop de poire, le sirop d’érable, l’amande en poudre.

Passer les noix de pécan et les noisettes au hachoir et les hacher grossièrement les incorporer dans le précédent mélange et ajouter le rhum (facultatif mais je trouve qu’il met bien les saveurs en évidence). Verser ce mélange sur les poires.

Préchauffer le four à 175°c et laisser cuire 45 minutes.
Laisser refroidir avant de déguster. Avec le froid qu’il fait dehors la température idéale de dégustation est vite atteinte.

Nous nous sommes régalés avec ce dessert.

Repost 0
Published by chacha - dans dessert
commenter cet article

Présentation

  • : Le carnet de recette de madame pas pressée
  • Le carnet de recette de madame pas pressée
  • : des recettes faciles rapides et économiques
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails

Articles Récents

  • Terrine carotte courgette
    Cela faisait bien longtemps que la production de courgette n'avait pas été aussi importante. Du coup il faut varier les présentations afin de ne pas s'en lasser. La terrine de courgette est parfaite elle se sert chaude, froide accompagné d'un bon coulis...
  • rocher coco
    Pendant la première canicule, j'ai fait beaucoup de glace, pendant la seconde période de chaud même si elle a été moins longue j'ai aussi fait fonctionner ma turbine à glace un maximum. Les glaces maisons c'est vraiment gourmand, mais après leur réalisation...
  • Quelques idées de dessert glacée pour un été
    Si en mai il ne fallait pas se découvrir d'un fils, on peut dire que depuis quelques jours il fait très chaud, du coup les desserts glacés sont très appréciés au moment du goûter, à un tel point que j'ai l'impression que cette année la sorbetière va fonctionner...
  • Cake à l'orange inspiré de samare
    Dans quelques jours on devrait pouvoir profiter de bon fruits d'été, mais dans ma corbeille de fruits il restait encore quelques oranges que plus personne ne voulait. Les pauvres petites oranges, j'ai décidé d'en faire un bon cake pour nos pose café et...
  • Feuillantine maison
    Si il y a une chose qui est terrible quand on veut faire un dessert, c'est de s'appercevoir que des petits gourmands sont passé dans le placard pour manger les crêpes dentelles. C'est ce qui m'est arrivé à Noël dernier, et vu qu'à l'heure où je m'en suis...

Nourriture pour cerveau

:
L'informatique à la porté de tous
Des astuces windows
Des fonds d'écrans
Des pps


http://www.aftouch-cuisine.com/images/divers/blogsculinaires.jpg